Actualités

Trois sergents-détectives de la police de Longueuil, à temps plein, pour lutter contre le cannabis illicite

Trois sergents-détectives de la police de Longueuil, à temps plein, pour lutter contre le cannabis illicite
Francois Laramée
le 05 février à 07:55

Le Service de police de l’agglomération de Longueuil a bien l’intention de participer à la lutte à l’approvisionnement illicite du cannabis. Trois sergents-détectives du SPAL participeront à temps plein au nouveau comité provincial mis sur pied il y a quelques mois. Il va sans dire que cette décision découle directement de la nouvelle législation nationale qui a permis la légalisation de la marijuana.

Premier effet concert, le comité ACCES cannabis, dont la création a été annoncée dans le Plan économique du gouvernement du Québec en mars 2018, a démarré ses activités le 1er octobre dernier et, dans ce contexte, la Ville de Longueuil bénéficie d'une subvention reliée à la participation de sergents-détectives dédiés à la lutte contre l'approvisionnement illicite du cannabis.

Le Service de police de l'agglomération de Longueuil a désigné, parmi son personnel, trois sergents-détectives qui effectuent des enquêtes à l'égard de réseaux locaux de contrebande de produits du cannabis, à temps plein.

L'équipe est supervisée par l'inspecteur responsable de la section des crimes spécialisés. L'entente vise à encadrer la participation du Service de police de l'agglomération de Longueuil au comité ACCES cannabis et à énoncer les modalités de remboursement des frais nécessaires à la rémunération des policiers impliqués, la formation et certains frais de fonctionnement, pour la période du 1er octobre 2018 au 31 mars 2019.  La Direction du Service de police de l’agglomération de Longueuil, durant l’absence des trois policiers, embauchera des ressources temporaires pour les remplacer.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.