Actualités

Suzanne Dansereau est la candidate de la CAQ dans Verchères

Suzanne Dansereau est la candidate de la CAQ dans Verchères
Courtoisie: Union des municipalités du Québec (UMQ)
Aimée Lemieux
le 04 décembre à 12:00

L’ancienne mairesse de Contrecœur, Suzanne Dansereau, est la candidate de la Coalition Avenir Québec (CAQ) dans la circonscription de Verchères en vue des élections provinciales de 2018.

«Suzanne Dansereau est une leader reconnue dans sa circonscription, et même bien au-delà de ses frontières. Pendant ses mandats, elle a réalisé d’innombrables améliorations concrètes comme l’obtention de la désignation pôle logistique et zone industrialo-portuaire pour la région», indique le communiqué de la CAQ.

 

Le cheval de bataille de l’ancienne mairesse est maintenant de développer ce pôle, qui conduira à la création de milliers d’emplois payants, assure la formation politique.

 

«Suzanne est une leader. Je compte beaucoup sur elle», affirme François Legault, chef de la CAQ.

 

L’annonce s’est faite ce matin, au Centre multifonctionnel à Contrecœur, en compagnie de M. Legault, de militants et d'élus de la région.

 

Mme Dansereau avait annoncé son retrait de la vie politique municipale au printemps dernier, après quatre mandats à la tête de Contrecœur.

 

Rappelons qu'elle a été mairesse pendant 16 ans et préfet de la MRC Marguerite-D’Youville pendant 4 ans, cette entité qui regroupe les villes de Calixa-Lavallée, Contrecoeur, Saint-Amable, Sainte-Julie, Varennes et Verchères.

 

Une circonscription péquiste

 

L’ancienne mairesse devra affronter le député péquiste Stéphane Bergeron, en poste dans cette circonscription depuis 2005.

 

L’ex-premier ministre Bernard Landry a représenté la circonscription de 1994 à 2005.

 

La lutte s’annonce difficile pour Suzanne Dansereau puisque le comté porte les couleurs du Parti Québécois depuis 1976.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.