Actualités

Solar Uniquartier à Brossard : la surveillance du chantier entraîne des dépassements de coûts

Solar Uniquartier à Brossard : la surveillance du chantier entraîne des dépassements de coûts
Aimée Lemieux
le 03 décembre à 13:00

Le chantier de Solar Uniquartier, méga projet de Devimco, devra être surveillé plus longuement par les inspecteurs municipaux. Conséquence : la Ville devra piger dans ses coffres pour essuyer d’importants dépassements de coûts.

Ces frais supplémentaires irritent particulièrement Antoine Assaf, conseiller indépendant, qui s’explique mal le motif donné par la direction générale. « On nous dit que c’est à cause de l’ingénierie, mais ce n’est pas fait par nous, c’est fait par Devimco. Si la cause des extras est l’ingénierie, je ne vois pas pourquoi la Ville doit payer », dit-il.

L’élu s’inquiète par ailleurs du « gouffre » que cela peut engendrer. « Ce dont j’ai peur, c’est que ça ne finisse plus. Je comprends qu’on ne veut pas arrêter le chantier, mais à quel moment ça va s’arrêter? J’ai peur qu’à la prochaine séance [du conseil municipal], on prolonge encore le contrat de surveillance », indique Antoine Assaf.

Il estime que ce n’est pas aux contribuables d’assumer la facture, puisque « la responsabilité revient à celui qui fait les plans, c’est-à-dire Devimco ».

Sujet chaud à la dernière assemblée publique, plusieurs conseillers ont pris la parole. Des élus du parti de la mairesse sont d’avis qu’il faut aller de l’avant avec ces dépassements de coûts pour assurer la qualité des travaux.

« C’est une extension de 1 mois qu’on a décidé de donner pour l’instant pour que la surveillance du chantier puisse continuer, pour que nos surveillants de chantiers nous fournissent une garantie sur les travaux », a expliqué Julie Bénard, indiquant qu’il s’agit d’une mesure tout à fait « impérative ».

Cette surveillance accrue est essentielle pour éviter « des débordements ou des actions juridiques », a précisé à son tour Michel Gervais.

Comme il s’agit d’un chantier majeur, la Ville doit recourir à cette mesure pour éviter qu’un pépin se présente, a-t-on expliqué.

Notons que le point a été soumis au vote des élus, puis a été adopté. 

Plus de détails suivront.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.