Actualités

Sécurité à vélo: les cyclistes de l'agglomération peuvent «troquer leur ticket»

Sécurité à vélo: les cyclistes de l'agglomération peuvent «troquer leur ticket»
Pascal
le 08 juin à 00:00

Les cyclistes de l’agglomération de Longueuil pris en défaut par un policier pourront dès aujourd’hui «troquer» leur contravention en échange d’une formation sur la sécurité à vélo. Le programme du Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL), surnommé «Troque ton ticket», est une première en Amérique du Nord. Les cyclistes n’auront donc pas à payer les frais du constat d’infraction ni à collecter les points d’inaptitude, tant qu’ils acceptent de suivre la formation d’un peu plus d’une heure. Le contrevenant se verra donc remettre, en plus de sa contravention, un dépliant qui l’invite à s’inscrire à la séance d’information interactive. «On a de plus en plus d’usagers qui utilisent la chaussée pour se rendre du point A au point B […]. Oui, le cycliste est à sa place sur la chaussée, par contre, il doit connaître les règles, et ce programme-là va justement lui permettre de les connaître», a expliqué le capitaine Daniel Côté, du SPAL. Responsabilité des cyclistes Selon le corps policier longueuillois, les cyclistes ont une grande responsabilité à assumer pour leur propre sécurité. «Les plus récentes statistiques démontrent, malheureusement, que la majorité des accidents impliquant des cyclistes surviennent à la suite d’une infraction commisse par ceux-ci.» L’an dernier, 120 cyclistes ont été victimes d’un accident dans l’agglomération de Longueuil. D’ailleurs, pour promouvoir davantage la sécurité à vélo, le SPAL augmente encore cet été la présence des policiers à vélo. Au total, 36 policiers ou cadets sillonneront les rues et les parcs de l’agglomération. Plus coercitif? Le capitaine Côté ne s’attend pas pour autant à voir le nombre de contraventions remises augmenter, mais plutôt à voir la quantité de contestations devant les tribunaux diminuer. «L’idée, c’est de donner un outil additionnel aux policiers», a-t-il résumé. À noter que les cyclistes qui commettent une deuxième infraction au cours du même été n’auront plus la possibilité de suivre la formation; ils devront assumer les frais et possiblement encaisser les points d’inaptitude. La plupart des infractions à vélo sont passibles d’une amende variant de 15 à 30 $.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.