Actualités

Saint-Bruno offrira un service pour régler les «chicanes de clôture»

Saint-Bruno offrira un service pour régler les «chicanes de clôture»
Pascal
le 23 février à 19:20

La Ville de Saint-Bruno-de-Montarville mettra à la disposition de ses résidents dès le mois de mai un service de médiation citoyenne, afin de régler à l’amiable les «chicanes de clôture».

Que ce soit en raison d’une haie trop haute, de bruits qui perdurent trop tard dans la nuit ou de neige soufflée sur le terrain du voisin, le service gratuit devrait permettre de régler des problèmes sans devoir passer par les tribunaux.

Mélanie Mercille, porte-parole pour la police de Longueuil, a expliqué que ce service est également utile lorsque les citoyens préfèrent s’expliquer à des civiles plutôt qu’à des agents de police. Bien sûr, a-t-elle précisé, «cette avenue est uniquement envisageable lorsque le geste reproché n’est pas criminel».

Le maire de Saint-Bruno, Martin Murray, s’est réjoui de pouvoir offrir cette approche à ses citoyens. «Le bien-être des Montarvillois est au cœur de mes préoccupations et c’est pourquoi, par le biais de ce service, je veux permettre aux citoyens d’avoir recours à un soutien concret, gratuit et confidentiel afin de les aider à régler à l’amiable une situation conflictuelle».

Bénévoles recherchés

Pour mettre sur pied cet organe dans la région, la Ville lance un appel aux concitoyens qui aimeraient servir de médiateur lors des conflits.

Le travail est bénévole, mais ne demande pas de connaissances d’ordre juridique. Il suffit de savoir faire preuve d’une grande écoute et d’impartialité, précise le communiqué de la Ville.

À cet effet, une soirée d’information est prévue le jeudi 10 mars à 19 h, à la salle du conseil de l’hôtel de ville, située au 1585, rue Montarville, à Saint-Bruno.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.