Actualités

Remorquage exclusif: un service plus onéreux

Remorquage exclusif: un service plus onéreux
Aimée Lemieux
le 09 avril à 11:00

Les automobilistes qui ont un ennui mécanique sur les autoroutes de la région métropolitaine où le remorquage est exclusif devront désormais débourser 10% de plus pour une assistance immédiate.

 

Le 5 avril dernier, le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports (MTQ) et l'Association des professionnels du dépannage du Québec (APDQ) ont convenu d'actualiser la grille tarifaire établie en 2013. Les deux parties se sont entendues sur une majoration temporaire de 10% pour faire face «aux exigences techniques».

 

«Il y avait du rattrapage à faire puisque les tarifs n'avaient pas été modifiés depuis 2013. Ces considérations d'ordre technique, ce sont la hausse des primes d'assurance et du salaire minimum», résume Benoît Lachance, porte-parole du MTQ.

 

À titre d'exemple, un conducteur doit maintenant acquitter des frais de 160$ pour faire remorquer un véhicule de 3 000 kg et moins sur une distance maximale de 10 km. Un montant additionnel est exigé si l'automobile doit être remorquée sur une plus grande distance.

 

Cette entente du 5 avril précise également qu'une étude «sur les coûts réels du remorquage exclusif» sera effectuée par le ministère des Transports. Une nouvelle tarification pourrait ensuite être déterminée.

 

Sécurité

 

Ce territoire d'exclusivité couvre 325 km de voies rapides de l'île de Montréal, de Laval, d'une partie de la Rive-Sud, de la couronne nord et de ponts de compétence provinciale.

 

«Quand un usager de la route tombe dans ce secteur exclusif, il doit faire appel aux compagnies de remorquage qui ont remporté un appel d'offres du ministère. Ces compagnies ont l'obligation de respecter certaines normes, certaines qualités fixées par le MTQ», explique M. Lachance.

 

L'importante densité de trafic dans la région de Montréal nécessite un remorquage «sécuritaire» afin que les voies rapides soient libérées «rapidement», poursuit le porte-parole.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.