Actualités

REM à Brossard: l’espoir d’obtenir la station Chevrier toujours en vie

REM à Brossard: l’espoir d’obtenir la station Chevrier toujours en vie
Le tracé du REM sur la Rive-Sud (Courtoisie CDPQ-Infra)
Pascal Dugas Bourdon
le 30 novembre à 15:00

CDPQ-Infra a récemment confirmé l’ajout de trois nouvelles stations du Réseau électrique métropolitain. L’avenir de l’éventuelle station Chevrier, à Brossard, est toutefois incertain.

«Elle est toujours dans les plans, elle est toujours potentielle», a expliqué Jean-Vincent Lacroix, porte-parole pour CDPQ-infra, sans toutefois être en mesure de confirmer si elle sera construite.

Selon CDPQ-Infra, il n’est pas logique de conserver le stationnement incitatif de l’éventuelle station Chevrier, parce qu’il provoque des problèmes de circulation dans le réseau local de Brossard. En effet, 70 % des usagers du terminus proviendraient de l’extérieur de Brossard.

C’est entre autres pourquoi la station Rive-Sud sera construite au carrefour des autoroutes 10 et 30.

Il s’agit donc de trouver une «nouvelle vocation» au terminus Chevrier, et de décider ensuite si oui ou non, l’ajout d’une station en vaut le coup.

«Sachant qu’il n’y aura plus de stationnement incitatif, et que les autobus iront un peu plus au sud, il y a un espace qui sera vacant, et qui est à redévelopper», a ajouté M. Lacroix.

CDPQ-Infra est donc en attente d’un «calendrier» de la part de la Ville de Brossard, sans lequel la construction de la station est compromise.

«Au-delà de la volonté [du maire Paul Leduc], on veut savoir c’est quoi le plan», a résumé M. Lacroix.

Sur les ondes de RDI, hier, le maire de Brossard a indiqué que l’aménagement d’une station à Chevrier est nécessaire si l’on ne veut pas que les citoyens retournent à la voiture.

Il considère que la densité de population est suffisante à cet endroit, et qu’elle le sera encore plus si le stationnement est transformé en projet résidentiel. Il voit à cet endroit, comme ailleurs à Brossard, la possibilité d’y aménager une aire TOD (Transit Oriented Development).

CDPQ-Infra n’aurait pas donné de date limite à Brossard pour réaliser cette étude et rendre compte du plan d’aménagement.

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.