Actualités

Quatre nouveaux projets de logements sociaux annoncés par l’agglomération de Longueuil

Quatre nouveaux projets de logements sociaux annoncés par l’agglomération de Longueuil
Juliette Poireau
le 24 janvier à 09:30

Lors de séance du conseil de l’agglomération de Longueuil du 23 janvier, les conseillers municipaux ont donné leur soutien à quatre nouveaux projets de logements sociaux.

Les projets seront déposés à la Société d’habitation du Québec (SHQ) dans le cadre du programme AccèsLogis Québec. On ne connait cependant ni le nombre de logements total, ni le budget qui sera alloué. Il faut attendre l'accord de la SHQ pour procéder à la construction.

Ces logements permettront aux résidents de l’agglomération l’accessibilité à des loyers abordables et adaptés à différentes conditions physiques et sociales. Ces habitations se trouveront dans les villes de Longueuil, Saint-Bruno-de-Montarville et Saint-Lambert.

Selon les plus récentes données relevées par le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ), le taux d’inoccupation des logements locatifs n’a jamais été aussi bas depuis 2004, avec un seuil de 1,8 %. Confirmant ainsi une crise du logement à travers la province.

Ici, la diminution du taux d’inoccupation atteint 1,5 % dans l’arrondissement du Vieux-Longueuil. Dans le reste de l’agglomération, les arrondissements de Greenfield Park et de Saint-Hubert ainsi que Boucherville, Brossard et Saint-Lambert ont vu leur indice descendre à 1,9 %.

 « L’accessibilité au logement représente un important enjeu pour les grandes villes, dont Longueuil. C’est pourquoi nous mettons rapidement en œuvre des mesures concrètes afin que l’ensemble des membres de notre population puissent trouver une résidence adéquate, qui répond à leur capacité budgétaire et à leurs besoins », a déclaré Sylvie Parent, la mairesse de Longueuil, par voie de communiqué.

Malgré la prise de conscience de la mairesse face à cette crise, Michel Lanctôt, conseiller du district d’Antoinette-Robidoux et de l’opposition officielle de la Ville de Longueuil, souligne « l’urgence d’agir en matière de logements sociaux et de logements abordables », dans un communiqué.

Le conseiller de Longueuil Citoyen souhaite « réduire la part des ménages locataires qui consacrent 30 % et plus de leur revenu à leur logement et la mise en place d’un service de référence locative pour ceux qui n’arriveraient pas à se reloger, d’ici le 1er juillet prochain ». Ainsi, il demande à la mairesse de Longueuil « d'en faire plus sur le territoire ».

Quatre projets pour différents besoins

Le Logis des aulniers, situé dans le centre-ville de Saint-Lambert, sera destiné à des personnes affectées par une mobilité réduite. De l’espace pour les proches aidants sera construit, et le bâtiment abritera dorénavant le Centre de bénévolat de la Rive-Sud.

Le projet de la Société d’habitation Le Paillasson offrira des résidences communautaires familiales pour des citoyens dont l’accessibilité au logement est plus restreinte qui seront bâties dans le centre-ville de Saint-Bruno-De-Montarville, permettant ainsi une proximité aux différents services.

Le projet Un toit pour tous s’adressera aux aînés et aux personnes en situation d’itinérance. L’immeuble se trouvera à Longueuil, fournira une aide alimentaire et favorisera l’insertion sociale et professionnelle.

Et, les habitations de la Fondation des aveugles du Québec seront adaptées pour les personnes vivant avec une déficience visuelle et seront situées à Longueuil également.

Ces constructions découlent de la Politique-cadre du logement social de l’agglomération de Longueuil, qui s’engage à développer davantage de logements sociaux et de soutenir les projets de logements sociaux grâce à des outils d’aides financières et d’inclusion.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.