Actualités

Projet de loi no 85: la CCIRS soulève quelques préoccupations

Projet de loi no 85: la CCIRS soulève quelques préoccupations
Courtoisie: Ministère des transports du Québec
Aimée Lemieux
le 17 août à 13:00

La chambre de commerce et d’industrie de la Rive-Sud (CCIRS) a déposé un mémoire sur le projet de loi no 85, qui concerne l’implantation de pôles logistiques et d’un corridor de développement économique aux abords de l’autoroute 30, et se dit inquiète de plusieurs éléments, notamment la fluidité de cet axe routier.

La CCIRS estime que «le succès des pôles logistiques […] aux abords de l’autoroute 30 repose sur sa fluidité» et qu’en ce sens, «le projet de loi doit s’accompagner d’engagements précis visant la fluidité».

 

Qui plus est, l’ensemble des entreprises de la Rive-Sud est déjà touché par les retards occasionnés par les embouteillages, tant au niveau des marchandises que de leur main d’œuvre, estime Catherine Brault, présidente de la Chambre de commerce et d’industrie de la Rive-Sud.

 

«Implanter des mesures pour alléger la circulation sur l’autoroute 30» doit ainsi être prévu au projet de loi.

 

Par ailleurs, la CCIRS est préoccupée par le territoire inclus au projet de loi. Les cartes actuelles «excluent tout l’est de l’autoroute 30, de Brossard à Sorel-Tracy, comme secteur à développer».

 

Tous les secteurs de l’autoroute 30 devraient être identifiés de façon équitable, afin de donner les moyens aux municipalités de l’est comme de l’ouest de l’A-30 de se développer, laisse savoir la Chambre de commerce et d’industrie de la Rive-Sud.

 

En accord avec le fond

 

Malgré ces différentes préoccupations, la Chambre de commerce et d’industrie de la Rive-Sud est toutefois «en accord avec les projets visés» et félicite l’initiative du gouvernement du Québec.

 

L’autoroute 30 permet d’accéder aux principaux centres névralgiques d’activité de tout l’est du territoire et favorise le développement économique de la région comme de toute la province, peut-on lire dans le document.

 

À propos du projet de loi no 85

 

Le projet de loi vise l’implantation de deux pôles logistiques et d’un corridor de développement économique aux abords de l’autoroute 30 ainsi que le développement des zones industrialo-portuaires dans la région métropolitaine de Montréal.

 

Des pôles logistiques seraient notamment créés sur le territoire de la Municipalité des Cèdres et de la Ville de Contrecoeur.

 

Le gouvernement entend par «entreprises du secteur de la logistique» celles dont les activités sont d’exploiter des centres de distribution de produits liés aux secteurs manufacturiers et du commerce de détail.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.