Actualités

Poste permanent pour les préposés aux bénéficiaires du CISSS de la Montérégie-Est

Poste permanent pour les préposés aux bénéficiaires du CISSS de la Montérégie-Est
Juliette Poireau
le 10 mars à 09:00

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Est offrira un poste permanent à tous les préposés aux bénéficiaires à l’emploi dans ses établissements. Une première au Québec.

Cette annonce est un projet pilote d’une durée de 12 mois, et découle d’une entente avec le Syndicat des travailleuses et travailleurs du CISSS de la Montérégie-Est de la Confédération des syndicats nationaux (CSN) dans le but de contrer la rareté de la main-d’œuvre en offrant une stabilité de l’emploi à l’ensemble des préposés aux bénéficiaires.

Cet exercice vise 503 préposés aux bénéficiaires non titulaires de poste sur les 1518 à l’emploi. Historiquement, les centres de santé et services sociaux ont toujours fonctionné avec des employés sans poste permanent par l’entremise d’une liste de rappel. Ce projet pilote a pour objectif « d’éliminer le concept de la liste de rappel », soutient Vicky Lavoie, directrice des ressources humaines, des communications et des affaires juridiques du CISSS de la Montérégie-Est.

D’ailleurs, d’autres métiers ont recours à une liste de rappel, comme les cuisiniers, les personnes à l’entretien ou les agentes administratives. « On commence avec les préposés aux bénéficiaires pour s’aligner dans la même direction avec d’autres corps de métier », explique Vicky Lavoie.

Ce projet ouvre plus de 500 postes dès les prochaines semaines pour les préposés aux bénéficiaires qui ont œuvré dans les installations du CISSS de la Montérégie-Est dans les six derniers mois. Et puis, près de 250 seront ajoutés afin d’accueillir de nouveaux travailleurs.

En effet, Vicky Lavoie souligne que « cette entente permettra d’offrir des postes aux futurs préposés aux bénéficiaires qui seront notamment embauchés lors de nos journées Blitz de recrutement en avril prochain. » Pendant quatre jours, les citoyens sont invités à se présenter avec leur curriculum vitae, et certains pourraient être engagés sur le champ.

De plus, ce projet tend à diminuer les heures supplémentaires obligatoires, grâce à l’augmentation du nombre d’employés stables. Les nouveaux postes seront à l’horaire, ce qui permet une meilleure organisation du temps de travail entre les préposés. Toutefois, la nature de l’emploi demeure la même, les préposés restent en remplacement, mais seront attachés à une équipe.

Pour Mme Lavoie, « tout le monde est gagnant dans cette entente ». Celle-ci engendre « une stabilité des employés et de la clientèle, une sécurité financière, un meilleur sentiment d’appartenance et le maintien des expertises ».

Ainsi, ce projet vise à augmenter la rétention et l’attraction du personnel pour offrir les meilleurs soins et services à la population.

Toutes les installations du CISSS de la Montérégie-Est sont touchées par cette entente.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.