Actualités

Possibilité de grève aux parcs nationaux des Îles-de-Boucherville et du Mont-Saint-Bruno

Possibilité de grève aux parcs nationaux des Îles-de-Boucherville et du Mont-Saint-Bruno
Emilie Tremblay
le 16 juillet à 16:00

L’heure de la grève approche pour la quasi-totalité des parcs nationaux du Québec alors que les négociations se poursuivent entre la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) et le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ).

Les syndiqués de la Sépaq se sont prononcés en faveur à 94 % pour le déclenchement d’une grève générale au moment opportun. La première grève débute mercredi, touche environ 300 employés, mais exclut les parcs nationaux des Îles-de-Boucherville et du Mont-Saint-Bruno. La deuxième devrait débuter le 20 juillet prochain et ajoute 1500 employés supplémentaires de tous les parcs provinciaux.

Le nœud du conflit, selon le syndicat, concerne les iniquités de traitement, les horaires atypiques, les vacances et surtout la rémunération.

Dans un communiqué émis lundi, le président-directeur général de la Sépaq, Jacques Caron, a affirmé que la grève était encore évitable.  « Il reste encore cinq jours de négociation et nous avons une volonté réelle de régler, et ce, afin de trouver une entente satisfaisante avec nos employés et ainsi éviter les inconvénients engendrés par cette situation aux Québécois en vacances ».

Rappelons qu’après une première proposition patronale, le 4 juillet dernier, le syndicat s'est retiré de la table pour ensuite rétablir le dialogue le 8 juillet. Une deuxième proposition a été faite lundi soir, qui a été refusée une fois de plus par le syndicat.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.