Actualités

Plus de mesures pour les personnes handicapées à La Prairie

Plus de mesures pour les personnes handicapées à La Prairie
Emilie Tremblay
le 04 juin à 16:30

La Ville de La Prairie s’est engagée à accomplir plusieurs actions lors de l’adoption de son 8e plan d’action à l’égard des personnes handicapées, dont l’achat d’un croque-glace.

Celui-ci devrait être fonctionnel pour l’hiver 2019-2020 et permettra aux personnes à mobilité réduite d’utiliser les trottoirs de la ville en toute sécurité pendant la saison froide.

La Prairie s’engage également à installer des jeux d’eau ou un lève-personne lors de la reconstruction de la piscine municipale afin de permettre aux personnes avec des limitations fonctionnelles de profiter d’un plan d’eau lors des périodes de grande chaleur. Les travaux devraient débuter en 2020. Un futur jardin collectif, aussi prévu pour 2020, pourrait être adapté de façon à être accessible pour tous.

La directrice générale de l’Association des personnes handicapées de la Rive-Sud Ouest (APHRSO), Nancy Côté, voit d’un bon œil les mesures prises par la Ville. « Ce qui compte pour nous c’est qu’un plan soit mis en place et que les actions soient réalisées. Légalement, les villes ont l’obligation de produire un plan action, mais ne sont pas forcées d’en accomplir les mesures.»

L’enjeu majeur pour les personnes à mobilité réduite demeure l’accessibilité universelle, selon Mme Côté. « Beaucoup de villes ont des infrastructures qui n’ont pas été bâties pour l’ensemble de la population, y compris les personnes avec des limitations fonctionnelles. On voit que dans l’aménagement des nouveaux bâtiments, l’accessibilité est prise en compte, mais pour les vieilles constructions les sommes affectées arrivent au compte-goutte. »

À cela s’ajoute la difficulté de l’accessibilité aux commerces locaux. « Il y a tout un travail de sensibilisation à faire auprès des commerçants, mais aussi auprès des dispensateurs de services publics pour qu’ils rendent les lieux physiquement accessibles à tous. »

Dans son plan, la Ville a également souligné le manque de postulants en situation de handicap sur les offres d’emploi de La Prairie. Elle transmettra donc les affichages de postes aux sites qui publient des emplois pour personnes avec un handicap.

Pour Nancy Côté, une partie de la solution réside dans la simple mention que les postes sont aussi offerts aux personnes qui ont des limitations fonctionnelles. « Ça envoie un message clair d’ouverture de la part de l’employeur, » explique-t-elle.

Remédier à ces problématiques relève souvent de la sensibilisation, soutient la directrice générale. « La sensibilisation est une responsabilité partagée et il faut souligner que les mesures pour les personnes handicapées touchent tout le monde. Le croque-glace par exemple, va aider les mères avec leur poussette, les ainés, les personnes blessées et éviter à tous de tomber », conclut-elle.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.