Actualités

Pierre Nantel confirme sa candidature pour le Parti vert aux élections

Pierre Nantel confirme sa candidature pour le Parti vert aux élections
Emilie Tremblay
le 19 août à 16:35

Le député de Longueuil-Saint-Hubert, Pierre Nantel, a annoncé lundi après-midi qu’il se présentera comme candidat du Parti vert aux élections fédérales du 21 octobre prochain.

Le Nouveau Parti démocratique a destitué Pierre Nantel vendredi dernier en apprenant qu’il était en pourparlers avec le Parti vert. M. Nantel demeurera cependant député indépendant jusqu’aux élections.

Accompagné de la cheffe de son parti, Elizabeth May, il a martelé l’urgence de mettre de l’avant la lutte aux changements climatiques.

« Au Québec, l’élection d’octobre sera une élection référendaire sur le climat. Il y aura deux camps : le camp des libéraux et des conservateurs qui veulent plus d’exportation de pétrole, et le camp pour protéger notre climat », a affirmé Pierre Nantel.

Il espère rallier les Québécois, qu’il juge prêts à se tourner vers le Parti vert. « On veut faire un bloc vert au parlement », a-t-il affirmé. Le chef adjoint du Parti vert, Daniel Green, était également présent lors du point de presse. Il a soutenu que les Québécois avaient « un quotient environnemental parmi les plus élevés au Canada » et que les jeunes étaient particulièrement mobilisés dans la province.

Rappelons que l’ex-néo-démocrate n’en est pas à ses premières démarches environnementales. En décembre 2018, il avait tenté de réunir tous les chefs de parti dans le cadre d’un sommet sur la lutte aux changements climatiques.

La candidate Casandra Poitras avait déjà remporté l’investiture pour le Parti vert dans Longueuil-Saint-Hubert. Selon M. Nantel, elle a décidé de lui laisser la place et a choisi plutôt de se présenter dans la circonscription où elle habite, Longueuil-Charles-LeMoyne.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.