Actualités

Parc du Limousin : Saint-Lambert revoit sa stratégie

Parc du Limousin : Saint-Lambert revoit sa stratégie
Aimée Lemieux
le 22 octobre à 14:00

Parc du Limousin : après un registre signé par quelque 330 citoyens, qui a mis sur la glace la construction d’une troisième tour des Jardins intérieurs, Saint-Lambert retire son règlement de zonage et renonce à tenir un scrutin référendaire.

Au lendemain du registre, conformément à la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme, la Ville avait la possibilité de tenir un référendum, mais aussi d’abandonner son projet de règlement. C’est la deuxième avenue qui est finalement empruntée.

Saint-Lambert n’a toutefois pas l’intention de baisser les bras : pour que cette transaction avec COGIR fasse l’objet d’une plus grande acceptabilité sociale, et que le projet soit mené à terme, une campagne de communication sera mise en place.

« À ces gens-là qui m’ont dit que c’est un beau projet, mais qu’ils veulent plus d’information, je vous ai compris. [...] À ces gens-là qui m’ont dit que je peux compter sur eux pour le référendum, je vous ai compris. À ces gens-là qui ont signé le registre, vous avez exercé un droit démocratique et je vous ai compris », a lancé le maire Pierre Brodeur lors de la dernière séance du conseil municipal.

« L’important, c’est qu’on veut bien informer les gens sur le bien-fondé de ce projet-là. On va vous revenir éventuellement avec un échéancier », a-t-il également laissé tomber.

Dans le cadre de ce projet, Saint-Lambert et COGIR doivent s’échanger un terrain de superficie égale à proximité de l’avenue Victoria et du terrain de golf du Country Club de Montréal. La Ville doit également recevoir une contribution financière de 1 million de dollars pour la construction de ce nouvel immeuble de 200 logements.

Depuis que la Ville a affiché son intention, des citoyens contestent le projet puisqu'il pourrait menacer la pérennité du boisé. 


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.