Actualités

Nouveau défibrillateur à La Prairie : un projet pour sauver des vies

Nouveau défibrillateur à La Prairie : un projet pour sauver des vies
Pascal
le 13 avril à 00:55

Un nouveau défibrillateur cardiaque, cette fois installé dans le parc Émilie-Gamelin, s’ajoute à quatre autres appareils du même type présents dans différents lieux publics de La Prairie.

Cette addition s’inscrit dans un programme du Service de sécurité incendie de La Prairie qui vise à augmenter le taux de survie des citoyens victimes d’un malaise cardiaque.

«Sans défibrillateur, le taux de survie des personnes qui subissent un arrêt cardio-respiratoire est aussi faible que 5 %, a expliqué à TVRS Sylvain Dufresne, directeur des pompiers de La Prairie. Grâce à un simple appareil, les chances de survie peuvent augmenter jusqu’à 80 % !»

Depuis maintenant quelques années, le service de sécurité incendie se donne comme objectif d’ajouter au moins un défibrillateur par année sur le territoire. Les autres appareils déjà installés sont situés au Complexe Saint-Laurent, aux Ateliers municipaux, à l’hôtel de ville et au chalet du parc Lucie-F.-Roussel.

«Nos pompiers s’assurent également de donner la formation nécessaire aux employés qui travaillent près des appareils, ce qui augmente d’autant plus les possibilités de survie», a indiqué M. Dufresne.

Utilisation simple

Même si une formation est optimale, elle n’est pas essentielle. L’appareil est relativement simple d’utilisation, et un citoyen qui n’est pas formé peut être en mesure de l’utiliser.

«De plus, les employés au 9-1-1 connaissent l’emplacement des défibrillateurs, et peuvent donc guider le citoyen dans son utilisation», a ajouté le chef pompier.

Aucun des appareils présents à La Prairie n’a encore été utilisé, «et c’est tant mieux comme ça!», a assuré M. Dufresne.

Le coût des appareils est somme toute modique. Il avoisine les 2 000 $.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.