Actualités

Molson Coors déménage à Longueuil

Molson Coors déménage à Longueuil
Courtoisie: Flickr | Carlton Holls
Aimée Lemieux
le 28 novembre à 13:05

La Ville de Longueuil reçoit «avec fierté» l'offre d'achat déposée par Molson Coors Canada pour un terrain situé dans la zone aéroportuaire, près de l'aéroport de Saint-Hubert et de l'Agence spatiale canadienne.

C'est à Saint-Hubert que Molson Coors déménagera sa nouvelle brasserie ainsi que ses opérations de distribution.

 

L'offre d'achat sera présentée pour approbation aux élus de la Ville de Longueuil le 5 décembre prochain, à l'occasion du deuxième conseil municipal.

 

Il y a encore quelques étapes à franchir avant une première pelletée de terre en 2018, mais, somme toute, la mairesse de Longueuil Sylvie Parent est «extrêmement heureuse qu'un fleuron comme Molson Coors ait choisi la grande région métropolitaine pour cette nouvelle et grande étape de son histoire bicentenaire».

 

Le déménagement de l'entreprise est un projet majeur d'investissement et représente des retombées économiques importantes pour Longueuil.

 

Les nouvelles installations devraient être en fonction en 2021. L'entreprise compte actuellement plus de 1000 employés dans son usine sur l'île de Montréal.

 

Longueuil assure une compétition

 

En septembre dernier, la Ville de Longueuil a mis en place des mesures fiscales avantageuses pour attirer les entreprises dans la zone aéroportuaire. Elles se traduisent notamment par un programme de crédit de taxes régressif pour une durée de cinq ans, un atout considérable pour les entreprises.

 

Par ailleurs, la zone aéroportuaire est à proximité des autoroutes 20 et 30.

 

Il faut attendre avant de sortir le champagne

La Chambre de commerce et d'industrie de la Rive-Sud (CCIRS) se réjouit de la nouvelle, mais se garde certaines réserves puisque le conseil municipal doit d'abord approuver l'offre d'achat, puis Molson Coors disposera de deux mois pour évaluer de façon plus approfondie le terrain convoité.

La création d'emplois dans la région n'est également pas assurée par Molson Coors, ce qui laisse la CCIRS «perplexe».

La présidente et la directrice générale souhaitent rencontrer imminemment Geoff Molson afin de discuter de «perspectives économiques».

 

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.