Actualités

Meubles italiens: la CMQ ne retient aucun manquement contre Paul Leduc

Meubles italiens: la CMQ ne retient aucun manquement contre Paul Leduc
Aimée Lemieux
le 30 octobre à 12:21

La Commission municipale du Québec (CMQ) n’a retenu aucun manquement contre le maire sortant de Brossard, Paul Leduc, dans le dossier des meubles italiens achetés pour le bureau de l’hôtel de ville.

Dans la décision rendue le vendredi 27 octobre, la juge administrative de la Commission municipale du Québec, Sylvie Piérard, confirme que «la conduite reprochée à Paul Leduc ne constitue pas un manquement aux règles du code d’éthique et de déontologie des élus de la Ville de Brossard.»

 

La plainte déposée était à l’effet que Paul Leduc aurait fait une fausse déclaration à deux médias du groupe Quebecor au sujet de l’implication de son épouse dans le processus d’achat des meubles avec le fabricant italien Bralco.

 

À la lumière de l’étude de la plainte et de l’écoute des enregistrements et des propos tenus par le chef de Priorité Brossard, la juge Sylvie Piérard ne retient aucun manquement à l’éthique.

 

Paul Leduc estime que «toutes ces plaintes ont été orchestrées par mes adversaires dans le seul but de me discréditer politiquement».

 

«Mes adversaires sont passés maîtres dans la production de fake news», dit-il également.

 

La plainte aurait été déposée par le «mari d’une candidate à la mairie», indique le communiqué de Priorité Brossard.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.