Actualités

Longueuil va déverser 162 millions de litres d'eaux usées dans le fleuve Saint-Laurent

Longueuil va déverser 162 millions de litres d'eaux usées dans le fleuve Saint-Laurent
Aimée Lemieux
le 01 novembre à 15:55

162 millions de litres d’eaux usées devront être déversés dans le fleuve Saint-Laurent pendant huit jours, à la mi-novembre. Cet important rejet est la conséquence directe de travaux sous-marins essentiels afin de remplacer une conduite fissurée.

Cette conduite d'eaux usées, située entre la station de pompage Lafrance, à Longueuil, et le Centre d’épuration Rive-Sud (CERS), sur l’île Charron, achemine 7 % des eaux usées de l’agglomération. 

Une perte de pression a été notée dans cette conduite en juin dernier. Rapidement, la Ville devait trouver une solution. Une réparation temporaire a été effectuée, mais une alternative permanente devait être envisagée.

C’est en novembre, quelques mois plus tard, qu’une équipe de plongeurs effectuera ces travaux complexes, presque 24 heures sur 24. Même si des millions de litres d’eaux usées seront déversés, il s’agit du scénario avec le moins d’impact, indique la Ville. Ce rejet étant inévitable, d’autres alternatives auraient impliqué des risques pour la santé et la sécurité des plongeurs, a expliqué son porte-parole, Louis-Pascal Cyr.

Mesures de mitigation

Le ministère de l’Environnement a officiellement autorisé le scénario de la Ville le 25 octobre, et a bien expliqué les exigences à respecter.

Avant, pendant et après le déversement des eaux usées, Longueuil devra assurer un suivi rigoureux de la qualité de l’eau. 20 points d’échantillonnage, des points de repère, ont été ciblés de part et d’autre du fleuve. Même son de cloche pour les berges — elles devront être inspectées régulièrement.

Il s'agit par ailleurs de la période privilégiée pour effectuer ces travaux, alors que le niveau du fleuve est généralement élevé, que la période de reproduction des poissons est terminée et qu'il n’y a plus d’activités nautiques. 

20 % du débit reçu à la station de pompage Lafrance provient du milieu industriel, mais ce sont principalement des industries agroalimentaires qui déversent, donc la Ville n'anticipe pas de problèmes environnementaux particuliers, nous-a-ton indiqué.

Pour la population

Plusieurs centaines de foyers, situés à Longueuil et dans une partie de Boucherville, seront touchés par cette opération qui « n’affecte en rien la qualité de l’eau ».

La Ville invite ces résidents à limiter leur consommation d’eau. Aucune coupure n’est cependant prévue.

Une campagne d’information vient d’être mise sur pied, et sera déployée sur les réseaux sociaux. Les riverains concernés recevront également une lettre.

En cas de contact avec l’eau du fleuve pendant la période de rejet, il est conseillé de bien laver la zone touchée avec du savon.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.