Actualités

Longueuil va bonifier son règlement sur le contrôle des animaux

Longueuil va bonifier son règlement sur le contrôle des animaux
Aimée Lemieux
le 17 octobre à 13:00

Le règlement sur le contrôle des animaux de la Ville de Longueuil, qui suscite de vives réactions depuis son adoption, sera modifié à la prochaine séance du conseil, le 13 novembre. Un projet de règlement a été adopté à l’unanimité mardi soir, lors du conseil municipal.

Parmi ses grandes lignes, le règlement bonifié prévoit une définition plus claire de ce qu’est un animal dangereux, soit « tout animal qui présente un risque sérieux pour la santé ou la sécurité des personnes ou des animaux ». Les pitbulls ne seront donc plus spécifiquement ciblés. Des citoyens en font d’ailleurs la demande depuis plusieurs mois au conseil.

Les propriétaires auront maintenant jusqu’au 1er août 2020 pour remplir certains critères afin de conserver leur pitbull. Si le règlement stipule déjà que les gardiens doivent avoir 18 ans et posséder une licence valide pour leur animal, à cela s’ajoute l’obligation de se l’être procuré auprès d’un refuge reconnu par la Ville dès 2020. Pour le moment, un propriétaire de pitbull qui souhaite venir s'établir à Longueuil pourra le faire.

Pour obtenir la licence, un propriétaire devra présenter un certificat d’un médecin vétérinaire « attestant qu’à sa connaissance le pitbull ne présente pas de pathologies physiques ou psychiques pouvant causer un risque sérieux pour la santé ou la sécurité des personnes ou des animaux, lequel ne peut dater de plus d’un an ».

Par ailleurs, tout chien devra être tenu en laisse, et selon le poids, muni d’un licou, d’un harnais ou d’une muselière, s’il se trouve à l’extérieur d’une unité d’habitation.

Les amendes seront également moins salées s’il s’agit d’une première infraction, mais plus coûteuses dans le cas d’une récidive.

Consensus

Le conseiller de l’opposition Steve Gagnon, qui agit comme porte-parole dans ce dossier, estime que le projet de règlement est une « grande victoire ».

« Je ne vous dis pas qu’il n’y a pas de coquille, je ne vous dis pas qu’il ne pourrait pas y avoir de changement, mais ce qu’on fait ce soir est un début. Il y a énormément de gains qui sont faits, autant pour la sécurité des citoyens que pour notre corps de police ».

En effet, le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) pourra dorénavant intervenir en amont auprès de propriétaires de chiens dangereux.

Parmi les autres bons coups, cette nouvelle version du règlement « instaure clairement la notion de chiens dangereux », « permet aux propriétaires de pitbulls de se rendre conformes jusqu’au 1er août 2020 » et mise sur l’adoption, souligne l’élu.

« Je salue l’ouverture de tous les conseillers », a-t-il finalement dit, rappelant que « le mot à retenir, c’est compromis ».


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.