Actualités

Longueuil : six adolescentes ont fugué de leur centre jeunesse depuis janvier

Longueuil : six adolescentes ont fugué de leur centre jeunesse depuis janvier
Pascal
le 09 février à 20:45

Pas moins de six jeunes, toutes des filles, ont fugué de leur centre jeunesse où elles étaient confiées entre le 1er janvier et le 4 février 2016 sur le territoire de l’agglomération, selon les données divulguées par la police de Longueuil, aujourd’hui.

Bien que le nombre puisse surprendre, le corps policier longueuillois affirme que ces chiffres sont dans la norme et que le nombre de fugues n’a pas connu de recrudescence au cours des dernières semaines. Rien ne permet non plus de croire que l'intention des adolescentes était de se joindre à un réseau de prostitution. De plus, toutes les fugueuses ont été retrouvées depuis.

Malgré les multiples cas qui ont retenu l’attention à Laval au cours des derniers jours, la police de Longueuil n’a pas jugé nécessaire de mettre en place des mesures particulières sur la Rive-Sud.

«Bien sûr, comme toujours, nous travaillons en étroite collaboration avec les centres jeunesse du territoire et nous avons également accentué nos mesures de prévention sur les réseaux sociaux», a expliqué Mélanie Mercille, porte-parole pour la police de Longueuil.

Du côté du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) Montérégie-Est, auquel est fusionné le Centre jeunesse de la Montérégie, on dit être conscient du problème qui sévit à Laval et qui pourrait semer des inquiétudes sur la Rive-Sud.

À cet égard, une porte-parole du CISSS a affirmé que devant l’intérêt médiatique généré par cette problématique, l’organisme n’était pas en mesure de répondre individuellement aux journalistes et a donc préféré diffuser un communiqué de presse qui paraîtra demain.

En plus des six adolescentes issues de centres jeunesse qui ont commis une fugue, sept autres fugueuses ont fui leur foyer unifamilial au cours de la même période.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.