Actualités

Les sauveteurs de Longueuil pourraient être en grève à partir du 13 août

Les sauveteurs de Longueuil pourraient être en grève à partir du 13 août
Aimée Lemieux
le 02 août à 17:00

Alors qu’une nouvelle canicule pourrait toucher le Québec, les 265 sauveteurs de la Ville de Longueuil entendent déclencher une grève pour une période indéterminée à partir du 13 août prochain, a appris TVA Nouvelles.

 

Le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), qui représente ces employés, annonçait il y a deux semaines que les sauveteurs entameraient « des moyens de pression pouvant aller jusqu’à la grève » si l’employeur continuait à avoir une « mauvaise volonté » à la table de négociation.

 

La situation concerne les vingt-cinq bassins de la Ville, incluant la plage de l’île Charron.

 

En entrevue avec TVA Nouvelles mercredi, le président de la section locale du SCFP, André Duval, a affirmé que la « négociation ne va pas dans le sens souhaité » et que des « avis de grève » ont été envoyés à la Ville de Longueuil, au tribunal administratif et au ministère du Travail.

 

Les sauveteurs de Longueuil sont sans contrat de travail depuis 2015. Ils déplorent « le refus » de la Ville de fournir les vêtements de travail et d’assurer les frais de formations obligatoires à suivre pour être à jour dans les certifications.

 

La « désuétude des installations » et « l’absence d’outils de travail » sont également au cœur du litige.

 

La Ville de Longueuil assure de son côté qu’elle met « tout en œuvre » pour que les citoyens puissent se rafraîchir pendant la période estivale et rappelle qu’elle a procédé à « d’importants travaux de réfection de certains bassins » au cours des « dernières années ». D’autres projets en ce sens « sont à venir », indique-t-elle également.

 

Longueuil souhaite que « les discussions entamées » avec le Syndicat se poursuivent « pour trouver une solution commune », peut-on lire dans le communiqué émis à cet effet.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.