Actualités

Les ordures de l’agglomération seront vraisemblablement traitées à Varennes

Les ordures de l’agglomération seront vraisemblablement traitées à Varennes
Francois Laramée
le 01 février à 11:30

Si la tendance se maintient et parce que les coûts de construction d’une nouvelle usine semblent exorbitants, les vidanges organiques de l’agglomération de Longueuil se dirigeront bientôt vers l’usine actuelle de la Ville de Varennes. C’est entre autres la conclusion à laquelle en arrive plusieurs élus alors que l’agglomération de Longueuil s’apprêterait à conclure une entente de financement avec Varennes.

Pour un, le chef de l’opposition de la ville de Longueuil, Xavier Léger, s’insurge d’apprendre par les journaux que le comité exécutif de l’Agglomération s’apprêterait à approuver une entente de 37 M$ dans l’agrandissement de l’usine de bio méthanisation de Varennes alors qu’aucune information n’a encore été transmise aux élus de Longueuil à ce sujet.

« Encore une fois, on veut nous mettre devant un fait accompli! Ça fait des mois qu’on demande une présentation pour savoir où en est le projet et quelles sont les options sur la table.

Les élus de l’opposition souhaiteraient davantage d’information et de collaboration dans la gestion du projet, notamment sur les avantages du centre de traitement de Varennes.

« On va en soumission pour acheter un camion de 37 000 $, mais pour un projet de 37 M$ il n’y a aucune soumission et aucune présentation aux élus. », s’indigne le chef de l’opposition à Longueuil. 

Pourtant, le 15 novembre 2018, la ville de Longueuil a lancé un avis d’appel d’intérêt « afin d’obtenir de façon transparente et formelle de l’information auprès des différentes entreprises intéressées par le traitement des matières organiques de l’agglomération de Longueuil ». Les personnes et entreprises intéressées par cet avis avaient jusqu’au vendredi 30 novembre 2018 pour envoyer leurs documents.  Qu’est-il arrivé avec cet appel d’intérêt? Quelles sont les options qui ont été envisagées?

Monsieur Léger souhaite donc que les élus du conseil de Longueuil, dont l’Opposition est toujours majoritaire, soit mis au fait des développements dans le dossier. Il faut préciser que les élus qui siègent à l’agglomération prennent des décisions mais à la suite des orientations qui sont d’abord votées par les élus des cinq villes de l’agglomération. Dans le cas de Longueuil, l’Opposition étant majoritaire, ce sont donc eux qui peuvent valider les orientations.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.