Actualités

L'entente entre Netlift et Brossard serait remise en question

L'entente entre Netlift et Brossard serait remise en question
Aimée Lemieux
le 02 novembre à 12:29

La firme montréalaise Netlift, qui a obtenu un projet pilote de covoiturage avec la Ville de Brossard, aurait été payée 91 200$ pour moins de 200 déplacements effectués en cinq mois.

Depuis son lancement en mai dernier, environ 184 déplacements ont été effectués par ce service de transport, rapporte le Journal de Montréal.

 

C’est donc dire qu’un voyage coûte environ 500$ à la Ville de Brossard.

 

La facture salée causerait des tensions vives entre la Ville et Netlift. Le projet pilote pourrait être suspendu, selon les informations du média.

 

«Peu d’efforts de communication ont été faits par la Ville pour promouvoir le service», a expliqué au Journal de Montréal le conseiller municipal et instigateur du projet, Alexandre Plante.

 

Frais importants

 

En vertu de l’entente, Brossard doit assumer une partie des frais de déplacement pour ses citoyens.

 

La contribution annuelle, plafonnée à 54 000$, est toutefois déboursée uniquement pour les trajets effectués, précise le Journal de Montréal.

 

Selon le média, la Ville recevrait plutôt une facture mensuelle de 45 600$, qu’elle refuse de payer «puisque le nombre de déplacements effectués est loin de l’objectif».

 

La Ville aurait maintenant payé 91 200$. Le premier versement de 45 600$ aurait été prévu au contrat, mais le deuxième «serait une erreur administrative», a dit Alexandre Plante au Journal de Montréal.

 

Netlift propose depuis 2012 de mettre en relation les automobilistes et les passagers désirant partager les coûts de leurs trajets en voiture.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.