Actualités

Le terrain de l’ancienne briqueterie à La Prairie vendu à Acti-Cité

Le terrain de l’ancienne briqueterie à La Prairie vendu à Acti-Cité
Emilie Tremblay
le 06 mai à 10:00

Le terrain appartenant auparavant à la briqueterie Meridian Brick a officiellement été vendu pour 23 M$ à l’entreprise Acti-Cité, appartenant à l’investisseur immobilier Luc Poirier, a révélé Le Reflet.

M. Poirier souhaite y faire de la construction résidentielle, en revendant des parties du terrain à des constructeurs. Un bref résumé du projet est disponible sur le site web de la compagnie et le décrit comme « une ancienne usine désaffectée [qui] grandira [en] un projet révolutionnaire dont les citoyens de La Prairie seront fiers. » Luc Poirier est aussi propriétaire de l’ancien Golf La Prairie, transformé en quartier Transit oriented developement (TOD), et du quartier Symbiocité.

L’investisseur avait affirmé au journal Le Reflet qu’il devrait investir entre 25 et 30 M$ pour décontaminer le site.

Du côté de la Ville de La Prairie, elle avait affirmé en janvier dernier que rien ne sera construit tant qu’il n’y aura pas eu de consultation avec les citoyens.

La Ville avait émis un communiqué expliquant qu’elle avait demandé à la MRC Roussillon, en août 2017, de modifier son schéma d’aménagement afin de changer l’usage des lieux d’industriel à multifonctionnel. La Prairie a expliqué qu’elle souhaitait se donner plus de flexibilité quant à la planification du site.

En plus, un moratoire a été adopté demandant la cessation des activités de production. Celui-ci est toujours en vigueur et interdit toute nouvelle utilisation du sol, toutes constructions ou tous travaux sur le terrain de la carrière.

Un appel d’offres devrait être fait en 2019 afin de produire une étude de faisabilité du site et de déterminer les paramètres de son développement. Le projet sera aussi « élaboré avec les citoyens » dans le cadre d’une démarche de participation citoyenne dont la date n’a pas été déterminée.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.