Actualités

Le ministre de la Culture et des Communications dépose un projet de politique culturelle

Le ministre de la Culture et des Communications dépose un projet de politique culturelle
Aimée Lemieux
le 27 juin à 15:07

Le ministre de la Culture et des Communications, Luc Fortin, a déposé aujourd’hui, à Longueuil, son projet de politique culturelle, une politique qui n’avait pas été renouvelée depuis 1992.

Quatre orientations ont été ciblées par le gouvernement : s’épanouir individuellement et collectivement par la culture, façonner un environnement propice à la création et au rayonnement de nos richesses culturelles, dynamiser la relation entre culture et territoire et miser sur la culture et les communications pour le développement économique du Québec.

Plus concrètement, dans cette future politique culturelle, le ministre entend faire la promotion de la langue française, dynamiser les relations entre le gouvernement et les Autochtones et renouveler son soutien aux artistes professionnels ainsi qu’aux industries et aux organisations culturelles.

À l’hiver, la version finale sera déposée à l'Assemblée nationale, c'est-à-dire après les commentaires reçus et les ajustements faits. Elle sera accompagnée d’un plan d’action quinquennal qui impliquera des mesures concrètes à mettre en place pour faire la promotion de la culture et de la langue française.

Les commentaires sont recueillis dès maintenant

La toute nouvelle version de la politique culturelle sera soumise à un forum national, les 5 et 6 septembre prochain, pour permettre aux représentants du milieu de la culture d’émettre des suggestions et de réagir aux différentes orientations établies par le gouvernement.

Or, dès maintenant, les commentaires du public sont recueillis par l’entremise d’un questionnaire en ligne disponible jusqu’au 6 septembre.

La politique culturelle, présentée aujourd’hui, est le résultat d’une série de consultations publiques menées dans plusieurs régions du Québec et tenues à l’été 2016.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.