Actualités

Le CISSS de la Montérégie-Est considère implanter une maison de naissance

Le CISSS de la Montérégie-Est considère implanter une maison de naissance
Courtoisie: Ordre des sages-femmes du Québec
Aimée Lemieux
le 28 février à 15:00

Une maison de naissance pourrait être construite sur le territoire du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Est si l'étude de faisabilité s'avère concluante et déjà, Boucherville a signifié son intérêt à la recevoir.

En janvier 2018, le CISSS de la Montérégie-Est a entamé une étude de faisabilité afin d'évaluer si les services offerts par les sages-femmes pourraient être déployés sur le territoire.

 

Avant de statuer sur la faisabilité d'un tel projet, différents facteurs doivent être évalués, notamment la distance entre le lieu d'une maison de naissance et le centre hospitalier le plus proche, de même que la proximité de la clientèle à desservir, explique Catherine Latendresse, conseillère en communication.

 

C'est également au terme de cette analyse que le CISSS de la Montérégie-Est sera en mesure d'identifier les lieux à privilégier.

 

«On a des devoirs à effectuer avant de déterminer si on peut déployer cette pratique. On est heureux de savoir que Boucherville considère vivement le projet. De notre côté, il est beaucoup trop tôt pour confirmer quoi que ce soit», indique Mme Latendresse.

 

Cette prudence n'empêche pas Boucherville de manifester son intérêt. Lundi soir, au conseil municipal, les élus ont approuvé une résolution afin d'appuyer la construction d'une maison de naissance sur le territoire.

 

La Ville estime être «avantageusement située» pour accueillir un tel établissement.

 

Par ailleurs, l'accueil d'une maison de naissance serait «un atout important» pour la famille et la vie communautaire bouchervilloise et constituerait «un service complémentaire afin d'offrir le libre choix».

 

Si une demande d'appui devait être déposée devant le conseil municipal, celui-ci s'engage à transmettre une copie au ministre de la Santé, Gaétan Barrette, au CISSS de la Montérégie-Est, ainsi qu'à la députée de Montarville, la caquiste Nathalie Roy.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.