Actualités

Le centre d’expertise industrielle de Longueuil prend forme

Le centre d’expertise industrielle de Longueuil prend forme
TVRS
le 29 juin à 10:00

COMMUNIQUÉ Alors qu’en mars dernier, le gouvernement provincial confirmait Longueuil comme l’un des quatre pôles manufacturiers d’importance au Québec par l’établissement en son sein d’un centre d’expertise industrielle (CEI), Développement économique de l’agglomération de Longueuil (DEL) jette les premières bases de ce CEI dont voici les faits saillants :

  • Le CEI sera localisé, à partir du 1er novembre, au 1330, boul. Curé-Poirier Ouest à Longueuil, dans des locaux de la Commission scolaire Marie-Victorin (CSMV), plus spécifiquement dans le Centre de formation professionnelle Pierre-Dupuy, et desservira les entreprises du quart de la province;
  • Siemens Canada est le 1er partenaire officiel des quatre CEI du Québec, mettant à leur disposition des équipements à la fine pointe de la technologie d’une valeur de 6,5 M$, pour mieux inspirer les manufacturiers dans leur transformation numérique;
  • L’offre de service comportera des démonstrations et des vitrines technologiques ainsi que des ateliers technologiques immersifs projetant les entrepreneurs dans l’usine du futur;
  • L’accompagnement sera dispensé par quatre spécialistes chevronnés en intelligence artificielle et d’affaires, robotique, automatisation avancée, optimisation manufacturière et stratégies d’affaires;
  • Des partenariats industriels, institutionnels et universitaires exclusifs au CEI de Longueuil sont en voie de se concrétiser;
  • En octobre, DEL conviera la communauté d’affaires à un événement pour présenter l’ADN de son CEI.

Un besoin clair

Actif dans l’industrie 4.0 depuis 2016 et bénéficiant d’un leadership technologique reconnu au niveau provincial, DEL accompagne déjà plus de 70 entreprises dans leur virage numérique. Porté par DEL, le CEI de Longueuil permettra d’accélérer la cadence de la transformation numérique des manufacturiers et de stimuler, en amont, leur compréhension ainsi que leur appropriation des principes de l’industrie 4.0 : « Nous avons rencontré, sondé et interrogé nos manufacturiers pour bien saisir leurs besoins. Le constat est clair : ils souhaitent expérimenter, toucher et s’imprégner d’équipements dernier cri et de technologies pour s’inspirer et surtout faciliter leur transition numérique », explique Julie Ethier, directrice générale de DEL. Précisons que le CEI de Longueuil fait partie du Réseau des centres d’expertise industrielle (RCEI), mis en place par le ministère de l’Économie et de l’Innovation en collaboration avec Investissement Québec, l’Association pour le développement de la recherche et de l’innovation du Québec (ADRIQ) et le Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ).

Pôle manufacturier reconnu

La mise en place du CEI à Longueuil démontre la force du tissu industriel du territoire et, de ce fait, la pertinence d’y établir l’un des quatre CEI du Québec : « L’annonce du CEI concrétise les efforts déployés par DEL et rappelle que Longueuil est un leader incontournable dans le domaine de l’innovation. Il nous permettra de poursuivre le travail déjà entamé avec les partenaires du territoire et d’atteindre nos objectifs plus rapidement et plus efficacement. D’ailleurs, le partenariat avec Siemens Canada est une composante importante de ce projet et il m’a été confirmé lors de notre participation à la mission économique du gouvernement du Québec à Hanover Messe en avril dernier », explique Sylvie Parent, mairesse de Longueuil. Rappelons que le gouvernement provincial a confirmé dans son dernier budget que la ville allait également bénéficier d’une zone d’innovation rapprochant des activités de recherche, d’innovation et d’entrepreneuriat au sein d’un même environnement.

Lieu stratégique

« Stratégiquement établi dans le milieu scolaire, le CEI permettra à la fois d’intéresser les jeunes aux technologies de l’usine de l’avenir, les adultes en lien avec les besoins des emplois de demain et les chefs d’entreprise du secteur manufacturier qui pourront y former leur main-d’œuvre aux technologies de pointe.  Les membres du Conseil des commissions et de la direction générale accueillent avec enthousiasme le fruit d’un partenariat de haut niveau au bénéfice, entre autres, de nos élèves, » explique Carole Lavallée, présidente de la Commission scolaire Marie-Victorin.

Une expertise de pointe

Au total, quatre professionnels seront au service des organisations, pour faciliter leur transformation numérique. Ingénieur de formation, Mathieu Pépin est spécialisé en optimisation manufacturière et en intelligence d’affaires, et a travaillé notamment au sein de Worximity Technologies pendant plusieurs années.  Pour sa part, Francis Bourbonnais est un ingénieur, membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec, qui a réalisé une maîtrise en génie de la production automatisée.  Ayant notamment œuvré au sein du centre mondial de recherche et développement en automatisation et robotique de Générale Électrique du Canada, il dispose d’une expertise axée sur la robotique et la fabrication avancée. Il est aussi un récent diplômé du programme MBA à HEC Montréal. Quant à Jérémy Chiniara, il a su faire bénéficier de sa spécialisation en intelligence artificielle et en génie logicielle à plusieurs entreprises telles que Ubisoft Montréal et Bombardier. Il possède une maîtrise en administration des affaires. Enfin, Pascal Vachon complète l’équipe avec une spécialisation en architecture numérique, stratégies d’affaires et en optimisation manufacturière. En plus de sa formation d’ingénieur, il a réalisé des microprogrammes en stratégies d’affaires et en gestion de l’ingénierie.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.