Actualités

Le budget provincial prévoit l’étude du prolongement de la ligne jaune

Le budget provincial prévoit l’étude du prolongement de la ligne jaune
Emilie Tremblay
le 22 mars à 10:00

Une partie des investissements de 1,6 G$ en transports collectifs et actifs prévus dans le Plan québécois des infrastructures (PQI) du gouvernement de François Legault servira à financer la mise à l’étude de plusieurs projets de transports en commun sur la Rive-Sud : le prolongement de la ligne jaune du métro, l’implantation de voies réservées sur la route 116 et l’implantation d’un mode de transport collectif structurant sur le boulevard Taschereau.

Dans un communiqué de presse, la mairesse de Longueuil, Sylvie Parent, s’est dite très heureuse que le gouvernement ait identifié ces projets comme porteurs de mobilité et soutient que « le prolongement de la ligne jaune et le développement de l’axe Taschereau […] répondront aux besoins criants des citoyens de Longueuil, et plus largement, de la Rive-Sud».

En plus des projets de transport collectif étudiés, Longueuil bénéficiera d’une partie des 70 M$ réservés à la stimulation de projets innovants et l’épanouissement de l’entrepreneuriat à haute valeur. « La Ville cherche à développer le centre-ville pour en faire un quartier permettant de réunir, dans un même environnement, des chercheurs, des professionnels, des jeunes pousses (startups), etc. dans un cadre urbain complètement réaménagé et remis en valeur. Cette aide financière nous permettra de concrétiser ce projet sur lequel nous travaillons depuis plusieurs mois avec nos partenaires », soutient la mairesse.

Longueuil fait également partie des quatre centres d’expertise industrielle 4.0 identifiés par le gouvernement du Québec, qui se partageront une enveloppe de 5 M$.

Le gouvernement a aussi alloué une somme additionnelle de 100 M$ à la gestion des matières résiduelles et le soutient dans la planification des usines de biométhanisation. Rappelons que l’agglomération de Longueuil a conclu une entente de 44 M$ avec la Société d'économie mixte de l'est de la couronne sud (SÉMECS) pour envoyer ses matières organiques à l’usine de biométhanisation de Varennes.

Crédit photo : Réseau de transport de Longueuil (RTL)


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.