Actualités

La Ville de Mont-Saint-Hilaire adopte sa Politique de développement de la culture et du tourisme

La Ville de Mont-Saint-Hilaire adopte sa Politique de développement de la culture et du tourisme
Juliette Poireau
le 29 janvier à 10:30

La Ville de Mont-Saint-Hilaire a lancé sa Politique de développement de la culture et du tourisme ainsi que son Plan d’action, le 21 janvier dernier.

Cette politique souhaite dynamiser et diversifier l’offre culturelle et récréotouristique, valoriser les lieux, les organismes, les artistes et artisans du milieu, favoriser les activités scolaires, améliorer les outils de communication et la promotion des activités, encourager les partenariats et la concertation avec d’autres municipalités et allouer 0,5 % de plus au budget culturel.

La quelque vingtaine d’actions devrait être réalisée d’ici la fin de l’année 2021. On y retrouve notamment un guide des endroits culturels et historiques, comme la Maison amérindienne ou le Manoir du Mont-Saint-Hilaire, ou encore l’émancipation des expositions d’œuvres d’artistes dans le milieu des affaires, des écoles et des différents organismes.

 « La dernière politique, qui était entièrement culturelle, datait du début des années 2000, une mise à jour était nécessaire », explique Lucie Blanchet, responsable de la culture à la Ville de Mont-Saint-Hilaire.

Le travail du renouvellement de cette politique a commencé en 2017 avec l’appui du comité culturel et d’attraits touristiques, parce que la Ville trouvait que leurs « produits d’appel, soient la montagne et les vergers qui attirent des centaines de milliers de personnes chaque automne, devaient se doter d’une politique ».

D’où cette nouvelle politique culturelle et du tourisme plus large que la précédente.

Selon les analyses de l’Université McGill, Lucie Blanchet affirme que « d’année en année, le nombre de visiteurs est en croissance, ne serait-ce que pour marcher sur la montagne ».

Les périodes où on compte le plus d’excursionnistes sont la fin de l’été et l’automne, pour la cueillette des pommes notamment. Par cette politique, la Ville de Mont-Saint-Hilaire cherche à promouvoir d’autres lieux et activités à longueur d’année sur son territoire.

Par exemple, la Ville a inauguré l’année dernière son premier Marché public, qui a d’ailleurs « été un franc succès où s’est retrouvé beaucoup de monde », selon Brigitte Minier, conseillère municipale à la Ville de Mont-Saint-Hilaire.

Cette initiative souhaite faire connaître les producteurs d’ici et encourager l’achat local.

Pour 2020, la Ville désire « agrémenter le Marché public en y invitant plus de producteurs, même d’autres MRC et y ajouter des activités parallèles pour faire connaître des artistes, artisans et musiciens », explique Mme Minier.

La Ville a remarqué, grâce à des consultations publiques, que « les artistes sont souvent laissés à eux-mêmes, dans leurs ateliers et les personnes en entreprise vivent un peu le même scénario en essayant de promouvoir leurs produits », détaille Mme Blanchet. En plus, « ils n’ont pas la chance d’échanger avec d’autres gens de leur milieu et souhaitent réellement pouvoir se rencontrer », ajoute-t-elle.

C’est pourquoi cette politique a dans l’objectif de mettre en avant la culture, au sens large, de Mont-Saint-Hilaire. « On veut que les gens sachent où se trouve le musée et qu’ils s’intéressent à l’histoire de leur Ville. On souhaite une plus grande participation citoyenne dans les activités culturelles », soutient Brigitte Minier.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.