Actualités

La gestion de Certex entre les mains de Groupe AFFI Logistique

La gestion de Certex entre les mains de Groupe AFFI Logistique
Emilie Tremblay
le 04 avril à 12:00

Depuis le lundi 1er avril, le conseil d’administration de l’organisme à but non lucratif Certex a été remplacé de façon permanente par celui de l’entreprise Groupe AFFI Logistique. L’équipe de gestion du Groupe prête aussi main-forte dans la prise en charge des opérations de l’organisme, et ce, pour une durée indéterminée.

Selon le directeur général de Certex, Stéphane Guérard, l’organisme vivait des difficultés financières. Le Groupe AFFI Logistique affirme vouloir prêter main-forte dans l’objectif de préserver les emplois des 140 personnes qui y travaillent, mais également pour consolider ses activités et assurer son développement.

Selon la conseillère en marketing de Groupe AFFI Logistique, Léa Desjardins-Petrone, le Groupe avait plusieurs motivations derrière sa décision de prêter main-forte à Certex. « On est dans une situation financière solide et comme notre objectif est de donner des emplois aux personnes avec des limitations, l’aide à Certex est pour nous une façon de s’assurer de la continuation de notre mission ».

Si le coup de main au niveau de la gestion est clair, Mme Desjardins-Petrone n’a par contre pas voulu confirmer ou infirmer si une aide financière était aussi en jeu.

Selon la directrice marketing et services clients de Groupe AFFI Logistique, Denise Leblanc, le Groupe fait présentement état de la situation. « L'objectif est de retrouver le chemin de la rentabilité chez Certex, mais pour l’instant on veut s’assurer de bien comprendre le fonctionnement de l’entreprise et son marché. »

Rappelons que Certex est un organisme à but non lucratif qui opère un centre de récupération et de valorisation de vêtements, souliers et petits articles usagés et dont 75 % de la main-d’œuvre sont des personnes en situation de handicap.

Le Groupe AFFI Logistique est aussi un organisme à but non lucratif qui opère dans cinq places d’affaires, dont une à Boucherville, à Longueuil et à Saint-Hubert. L’organisme est un impartiteur d’activités de logistique et de fabrication qui emploie 500 personnes, dont 80 % vivent avec des limitations fonctionnelles.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.