Actualités

La CSP demande la construction d'une école et l'agrandissement de deux autres

La CSP demande la construction d'une école et l'agrandissement de deux autres
Aimée Lemieux
le 06 septembre à 13:00

Les établissements de la Commission scolaire des Patriotes (CSP) sont à pleine capacité et les besoins sont grandissants, ce qui pousse l’organisation à demander l’agrandissement de deux écoles secondaires ainsi que la construction d’une école primaire.

 

Ces demandes d’ajout d’espace concernent plus précisément Carignan, Chambly et Varennes.

 

À l’école secondaire de Chambly, une coalition de parents réclame depuis longtemps qu’elle accueille des élèves de 4e et 5e secondaire. Une demande de subvention est adressée en ce sens au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES), explique Maryse St-Arnaud, porte-parole de la CSP.

 

Ce projet d’agrandissement, qui prévoit que la superficie de l’école soit doublée, n’avait pas eu le feu vert ce printemps, mais un tel refus est habituel, nuance Mme St-Arnaud. «Aucune explication ne nous a été donnée à ce moment», précise-t-elle.

 

Dans le secteur de Contrecœur et de Verchères, «où la croissance démographique est très forte», l’école secondaire Le Carrefour doit être agrandie pour recevoir 350 élèves supplémentaires. Ces nouveaux espaces sont absolument essentiels, nous explique-t-on.

 

La nouvelle école primaire à Carignan s’avère elle aussi nécessaire «pour compenser le manque d’espace du secteur formé par les villes de Chambly, Carignan, Saint-Basile-le-Grand et Saint-Bruno-de-Montarville», laisse savoir la Commission scolaire des Patriotes. Trois classes pour le préscolaire, dix-huit classes pour le primaire, un local pour le service de garde ainsi qu’un gymnase sont réclamés.

 

L’enveloppe totale de ces demandes n’a pas été communiquée par la CSP, «mais on parle en millions de dollars», affirme la porte-parole.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.