Actualités

La CSMV veut construire une école en bois

La CSMV veut construire une école en bois
Pascal Dugas Bourdon
le 16 janvier à 15:00

La Commission scolaire Marie-Victorin (CSMV) souhaite construire une école primaire en bois de trois étages sur son territoire. Cela représente un certain défi, puisque le Code de construction du Québec limite à deux étages les écoles dont la structure est en bois.

Pour ce faire, la commission scolaire devra donc produire une étude qui démontre que la construction respectera certaines exigences, notamment en matière de sécurité incendie.

Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Luc Blanchette, a donc annoncé cet après-midi un investissement de quelque 50 000 $ pour financer cette étude de faisabilité.

«Notre gouvernement désire, par ses actions, donner au bois la place qui lui revient […], tout en utilisant le bon matériau au bon endroit», a expliqué le ministre Blanchette.

De son côté, la présidente de la CSMV, Carole Lavallée, s’est dit «enthousiaste à l'égard de cette étude de faisabilité qui répond à une demande que nous avons formulée».

En plus d’offrir un environnement d’apprentissage chaleureux et d’encourager l’utilisation des ressources locales, M. Blanchette assure qu’il s’agit d’une initiative écoresponsable.

«Le bois [qui sera utilisé] est une ressource renouvelable issue des forêts aménagées de façon durable qui contribue à la réduction de notre empreinte environnementale, notamment en réduisant les gaz à effet de serre», a expliqué M. Blanchette.

Si tout déboule comme prévu, le plan du concept final de la nouvelle école serait complété en mars 2018. Quant à la construction, elle se terminerait en août 2019 afin d'accueillir ses nouveaux élèves pour la rentrée.

L'emplacement précis de l'école n'est pas connu pour l'instant, mais on sait qu'elle sera construite dans l'arrondissement de Saint-Hubert, à Longueuil. On ignore également le coût que pourrait représenter une telle construction. 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.