Actualités

La Commission scolaire des Patriotes demande la construction de nouvelles écoles

La Commission scolaire des Patriotes demande la construction de nouvelles écoles
Emilie Tremblay
le 06 novembre à 13:55

La Commission scolaire des Patriotes (CSP) a déposé des demandes de construction pour quatre nouvelles écoles dans les secteurs de Beloeil – McMasterville – Saint-Mathieu-de-Beloeil, Boucherville, Contrecœur et Saint-Bruno-de-Montarville.

La CSP soutient que la dernière analyse de son territoire révèle des besoins majeurs en espaces pour les élèves de plus en plus nombreux dus à une croissance démographique importante.

La présidente de la CSP, Hélène Roberge, explique qu’un redécoupage des secteurs d’analyse a été demandé au gouvernement provincial et a démontré ce manque de locaux. « De plus, considérant le nombre important de développements immobiliers sur l’ensemble du territoire et de l’impact de ces derniers sur le nombre d’élèves inscrits dans les différentes écoles, ainsi que le déploiement progressif des classes de maternelle 4 ans temps plein annoncé par le gouvernement, nous croyons que nos demandes permettront de mieux répondre à la hausse de clientèle à venir sur notre territoire », ajoute-t-elle.

Les secteurs de Saint-Bruno-de-Montarville et de Contrecœur auraient donc tous deux besoin d’une nouvelle école primaire comprenant 16 classes, dont 4 pour la maternelle 4 ans et 5 ans. Celui de Beloeil – McMasterville – Saint-Mathieu-de-Beloeil nécessite 2 écoles primaires comprenant aussi 16 classes chacune.

À Boucherville, l’école serait plus grande; elle comprendrait 6 classes pour l’éducation préscolaire 4 ans et 5 ans et 18 classes pour l’enseignement primaire.

Une nouvelle école pourrait aussi être bâtie pour remplacer les locaux désuets de l’école Notre-Dame à Otterburn Park. Le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) a mis en place une nouvelle mesure permettant aux commissions scolaires de déposer des projets montrant l’avantage de remplacer des écoles plutôt que de les rénover, ce qui serait le cas pour l’école Notre-Dame selon la CSP.

La nouvelle école comprendrait 8 classes pour l’éducation préscolaire 4 ans et 5 ans et 24 classes pour l’enseignement primaire.

Finalement, le MEES a accordé à la CSP une contribution financière pour permettre l’ajout de trois nouvelles classes d’éducation préscolaire à l’école des Cœurs-Vaillants à Contrecœur.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.