Actualités

La collecte de matières organiques débutera en octobre à Boucherville

La collecte de matières organiques débutera en octobre à Boucherville
TVRS
le 09 juin à 14:00

COMMUNIQUÉ Dès le mois d’octobre prochain, une première phase d’implantation de la collecte de matières organiques débutera à Boucherville. Celle-ci sera déployée auprès de 1 838 résidences unifamiliales et bigénérationnelles.

La Ville de Boucherville estime nécessaire de comparer les avantages et les inconvénients de deux formats de bacs bruns lors de cette phase, soit un petit (45 L) et un moyen (120 L). Les bacs seront distribués de manière à ce que la moitié des résidants ciblés ait un petit bac, et l’autre, un moyen.

Les principales catégories de matières organiques qui seront acceptées sont :

  • Les résidus alimentaires (fruits, légumes, viande, poisson, etc.).
  • Les papiers et cartons souillés de matières organiques (papiers mouchoirs,

    essuie-tout, etc.).

Pour accompagner les résidants dans l’adoption de cette nouvelle habitude, la Ville mettra à la disposition des participants plusieurs sources d’informations : page Web, guide de gestion des matières organiques, visite à domicile, ligne téléphonique, etc.

La collecte de résidus verts ainsi que les autres collectes se poursuivront sans changement aux modalités ou à l’horaire régulier, et ce, sur l’ensemble du territoire.

Pour visualiser la carte détaillée des résidences touchées par la première phase d’implantation et obtenir plus de renseignements sur la collecte, consultez le boucherville.ca/matieresorganiques.

VALORISER LES MATIÈRES ORGANIQUES

Rappelons qu’en mars 2019, l’agglomération de Longueuil a conclu une entente visant la valorisation des matières organiques de son territoire par la SÉMECS (Société d’économie mixte de l’est de la couronne sud). La SÉMECS est formée d’une compagnie spécialisée dans le traitement de matières organiques, Biogaz EG, ainsi que de trois municipalités régionales de comté de la couronne sud. Elle opère depuis 2018 une usine de biométhanisation située à Varennes.

Suivant l’entente conclue avec l’agglomération de Longueuil, cette usine sera agrandie d’ici 2023 afin d’augmenter sa capacité de traitement. L’usine actuelle permet toutefois d’accueillir dès maintenant une partie des résidus de l’agglomération, dont ceux de Boucherville.

L’usine transforme les matières organiques en :

  • Digestat, une forme inachevée de compost qui possède des propriétés utiles, lorsqu’épandu en champs agricoles.
  • Gaz, formé principalement de méthane, qui peut être utilisé pour remplacer le gaz naturel ou d’autres combustibles fossiles.
  • Sulfate d’ammonium, qui est distribué à des producteurs d’engrais.

Le gouvernement provincial veut éliminer l’enfouissement des matières organiques d’ici 2023. L’implantation graduelle de la collecte vise donc l’atteinte de cet objectif.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.