Actualités

Julianne Séguin participe à ses premiers Jeux olympiques

Julianne Séguin participe à ses premiers Jeux olympiques
Courtoisie: Facebook | Julianne Séguin
Aimée Lemieux
le 18 janvier à 14:00

L'un des espoirs canadiens de patinage artistique, la Longueuilloise Julianne Séguin, s'envole officiellement pour Pyeongchang en Corée du Sud.

La jeune femme de 21 ans «n'arrive pas à réaliser» qu'elle s'apprête à vivre le rêve olympique avec son partenaire Charlie Bilodeau, originaire du Bas-Saint-Laurent.

 

Aux derniers Championnats canadiens de patinage artistique, la fin de semaine dernière à Vancouver, le duo s'est classé en deuxième place, une position avantageuse qui leur a assuré un billet pour Pyeongchang.

 

«Cette compétition-là, c'était la plus stressante, et comme on a réussi à arriver deuxième, je suis relativement confiante de notre performance à venir aux Jeux olympiques», indique Julianne.

 

Préparation psychologique

 

La patineuse artistique estime qu'au-delà de l'entraînement sur glace, «la clé du succès» est le travail psychologique qu'ils effectuent une fois par mois.

 

«On a des rencontres stratégiques, où on revient sur les semaines qui viennent de passer, sur ce qui a bien été et moins bien été, et ça nous permet de nous améliorer considérablement».

 

L'équipe de professionnels qui entoure les deux athlètes est «excellente» et leur travail est «nécessaire», résume Julianne.

 

Retour sur la glace

 

Après une commotion cérébrale à l'hiver 2017, Julianne a repris progressivement les entraînements.

 

«Ça a été compliqué parce qu'une commotion, c'est difficile à gérer. On ne sait pas précisément ce qui se passe dans la tête», illustre-t-elle.

 

Bien qu'elle soit encore «fragile», Julianne estime avoir «très bien récupérée».

 

Classement

 

Une victoire aux Jeux olympiques est-elle souhaitée par Julianne Séguin et Charlie Bilodeau? «On ne vise pas un classement en particulier», se contente de dire la jeune femme.

 

N'empêche, l'un des meilleurs couples de patinage artistique au Canada espère «une performance à leur hauteur».


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.