Actualités

Interruption des travaux à l’ancienne briqueterie de La Prairie

Interruption des travaux à l’ancienne briqueterie de La Prairie
Emilie Tremblay
le 13 novembre à 15:25

Les représentants d’Acti-Cité, le maire de La Prairie et les représentants de la MRC de Roussillon, se sont entendus sur une interruption des travaux de remblaiement sur le site de l’ancienne briqueterie à La Prairie.

Cette entente s’est faite à la suite d’une rencontre entre les trois partis sur l’enjeu du remblaiement de la carrière. Dans les dernières semaines, la Ville a accusé le promoteur Acti-Cité d’effectuer des travaux illégaux sur le terrain. La Ville et la MRC de Roussillon avaient fait adopter un règlement restreignant temporairement l’usage du sol, interdisant la tenue de travaux avant que soit défini un projet conforme à leurs orientations d’aménagement.

Le propriétaire d’Acti-Cité, Luc Poirier, s’était défendu en disant que son équipe avait vérifié « toutes les lois et tous les règlements qui s’appliquaient aux travaux futurs de réhabilitation et d’aménagement du site » auprès des instances gouvernementales. Selon des avis légaux qu’il aurait obtenus, le règlement sur les carrières et sablières (RCS) aurait préséance sur le règlement adopté par la MRC de Roussillon.

Les discussions qui ont eu lieu lors de cette rencontre n’auraient cependant pas réglé le problème du remblaiement, a affirmé le préfet de la MRC de Roussillon et maire de la Ville de Saint-Constant, Jean-Claude Boyer. « Bien que tous ne partagent pas la même interprétation du règlement et de la situation actuelle, nous avons convenu de trouver une voie de passage, incluant l’interruption du remblayage, qui permettra de lancer le processus de consultations publiques dans un contexte acceptable pour tous les citoyens et citoyennes de La Prairie », a-t-il expliqué

La Prairie a annoncé, plus tôt cet automne, une première consultation publique sur les futures orientations de l’ancienne briqueterie. Celle-ci est prévue le 28 janvier 2020.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.