Actualités

Hôpital Honoré-Mercier : aménagement d'une nouvelle unité en santé mentale

Hôpital Honoré-Mercier : aménagement d'une nouvelle unité en santé mentale
Juliette Poireau
le 26 février à 15:30

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie Est annonce l’investissement de 7 millions de dollars pour l’aménagement d’une nouvelle unité en santé mentale. Les travaux viennent tout juste de commencer et devraient se terminer à la fin de l’automne prochain.

L’objectif est de réunir les unités psychiatriques à un étage de l’hôpital, soit au deuxième du Pavillon Saint-Charles dans ce cas. Ce regroupement permettra de faciliter l’organisation du travail des intervenants en santé mentale et de rendre les unités mieux adaptées pour les patients.

Hugo Bourgoin, conseiller en relations médias de l’hôpital Honoré-Mercier soutient que « c’était tout naturel de regrouper les unités, autant pour le personnel que pour les patients ».

Pour le moment, l’établissement compte 25 lits au pavillon Honoré-Mercier et 10 autres au pavillon Saint-Charles.

Ainsi, par ce projet d’aménagement, 9 lits en réadaptation intensive seront ajoutés, plus 26 lits de courte durée, deux nouvelles salles d’isolement et une de répit.

Cette initiative découle des besoins de places supplémentaires pour les personnes atteintes de maladies mentales et de modernisation des unités de psychiatrie.

Cette décision d’investissement s’est prise sous cinq prémisses : la sécurité, l’optimisation de l’organisation du travail, la dignité des usagers, un environnement adapté aux besoins de la clientèle, et l’efficacité pour gérer les « codes blancs », c’est-à-dire les patients en situation de crise.

Avec l’ouverture d’une nouvelle urgence en 2021, ces rénovations vont permettre de libérer le onzième étage du Pavillon Honoré-Mercier afin de laisser place à une autre unité de médecine et d’hospitalisation brève.   


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.