Actualités

Hausse du nombre d’infirmières en Montérégie

Hausse du nombre d’infirmières en Montérégie
Emilie Tremblay
le 27 novembre à 15:00

Le nombre d’infirmières qui pratiquent en Montérégie a bondi de 2,7 % en 2018-2019.

Cette hausse est presque le double de la moyenne nationale, qui se situe plutôt à 1,4 %. La Montérégie est également une des régions qui connait le taux de croissance de la population le plus élevé au Québec. Par conséquence, le taux d’infirmières par 1000 habitants, qui est de 5,95, demeure nettement sous la moyenne provinciale, qui est plutôt de 8,52.

Plus du tiers des infirmières qui résident dans la région travaillent cependant à l’extérieur de la Montérégie, comme à Montréal. Un total de 441 infirmières a obtenu un emploi en Montérégie en 2018-2019, soit 14 % de plus que l’année dernière.

À l’échelle nationale, l’Ordre des infirmières et des infirmiers du Québec (OIIQ) a délivré 3 893 permis d'exercice, enregistrant ainsi un nouveau record. Des pénuries se font cependant toujours sentir dans plusieurs régions à travers la province. Cette problématique peut s’expliquer notamment par le faible pourcentage d’infirmières travaillant à temps plein, soit 60 % des effectifs.

Le président de l'OIIQ, Luc Mathieu, soutient constater une transformation de la profession sur le terrain. « Nous sommes devant un paradoxe : alors que nous constatons une progression constante de l'effectif infirmier depuis dix ans et que cette année […] les milieux cliniques vivent des pénuries d'infirmières et infirmiers. Nous constatons un manque de ressources criant sur le terrain. Nous suivons de très près cette situation complexe et nous avons déjà eu des échanges avec les parties prenantes pour mener une réflexion profonde sur le sujet », a-t-il affirmé.

Le taux de rétention a également de quoi surprendre alors qu’il est 90 %. L’OIIQ y voit « un paradoxe » qui « exige une réflexion ».


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.