Actualités

Feu de forêt à Fort McMurray : le député Michel Picard fait le point

Feu de forêt à Fort McMurray : le député Michel Picard fait le point
Pascal
le 05 mai à 00:00

Michel Picard, député de Montarville, assure que le gouvernement canadien était prêt à intervenir à Fort McMurray avant même que l’Alberta ne lui demande son aide. Dans une entrevue donnée hier à l’émission 24/60 sur les ondes de RDI, le secrétaire parlementaire du ministre de la Sécurité publique a indiqué que son gouvernement «avait déjà préparé les actions nécessaires pour envoyer des ressources [en Alberta]» dans un plan préparé «un bon 24 heures en avance». M. Picard a indiqué que les efforts devaient avant tout être focalisés sur le terrain, notamment par l’envoi de 160 agents de la Gendarmerie royale du Canada. On compte ainsi améliorer l’efficacité des évacuations et assurer la sécurité des Albertains. «Imaginez : en deux-trois jours, il faut relocaliser une ville [d’environ 80 000 habitants] au complet!», a-t-il expliqué pour témoigner de la complexité de la tâche. Travail à long terme Le député rive-sudois a également ajouté que le gouvernement canadien s’impliquera à long terme dans cette ville pétrolifère du nord de l’Alberta, notamment en ce qui a trait à sa reconstruction. Il se dit d'ailleurs «ravi» qu’aucune perte de vie ne soit directement reliée à la catastrophe, signe que, selon lui, les gens accomplissent un travail «acharné» sur le terrain. M. Picard invite d’ailleurs les citoyens qui veulent apporter leur aide à le faire avec la Croix-Rouge canadienne, qu’il qualifie «d’excellent partenaire» doté d’une «très grande expérience». Il est possible de rejoindre la Croix-Rouge au 1 800 418-1111 ou au www.croixrouge.ca Rappelons qu’un feu de forêt historique ravage depuis dimanche la localité de Fort McMurray en Alberta, où plus de 80 000 personnes ont été évacuées et 1500 bâtiments détruits par les flammes.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.