Actualités

Élections municipales: Martin Fontaine est candidat à la mairie de Longueuil

Élections municipales: Martin Fontaine est candidat à la mairie de Longueuil
Aimée Lemieux
le 31 mai à 22:40

En exclusivité à TVRS, Martin Fontaine, un notaire de Saint-Hubert également connu pour son implication dans le milieu du cinéma, annonce qu’il se porte officiellement candidat à la mairie de Longueuil aux élections municipales de novembre prochain.

Ce matin, M. Fontaine s’est rendu avec ses conseillers juridique pour compléter les documents nécessaires afin d’officialiser son parti, l’Équipe Martin Fontaine.

Martin Fontaine indique être présentement en processus de sélectionner les personnes qui composeront son équipe. D’ici les prochaines semaines, les premiers candidats seront annoncés, assure toutefois le principal intéressé.

Décision mûrement réfléchie

En entrevue avec TVRS, le candidat a dit «s’être abstenu de tous commentaires, toutes annonces pendant plusieurs semaines» afin d’entreprendre des consultations avec des acteurs du milieu des affaires et du monde communautaire.

«Je voulais entreprendre la démarche de façon sérieuse et réfléchie, voir avec la population ce qu’il y a à améliorer et confirmer, avec les gens consultés, ma vision de l’avenir», a lancé Martin Fontaine.

Aujourd’hui, explique-t-il, il est «prêt, a du temps à investir et possède les compétences ainsi que les idées requises» pour pourvoir adéquatement le poste.

Enjeux importants

Le développement durable est un enjeu «très important» pour M. Fontaine. Le défi, dit-il, sera de «redévelopper les parties qui ont déjà été développées et qui ont besoin d’un peu d’amour».

À titre d’exemple, Martin Fontaine cite le boulevard Taschereau, considéré par plusieurs comme étant l’une des artères les plus moches au Canada.

Par rapport aux maires dissidents de Brossard, Saint-Bruno-de-Montarville et Saint-Lambert, un dossier qui fait couler beaucoup d’encre, Martin Fontaine dit «ne pas nécessairement vouloir les rallier», mais pense plutôt que tous les élus ont le devoir de s’entendre. «La structure juridique oblige la concertation et nous devrons en arriver à une entente pour que l’on puisse se développer sainement», a-t-il noté.

Toutefois, les quotes-parts qui reviennent à l’agglomération de Longueuil «ne sont pas des sommes d’argent qui reviennent aux gens pour créer des emplois, pour aider les organismes sociaux et communautaires», a expliqué Martin Fontaine.

Feuille de route diversifiée

Martin Fontaine pratique le droit notarial depuis 1988 à Saint-Hubert.

Il a d’ailleurs été consulté à plusieurs reprises par la Ville de Longueuil pour des questions de droit municipal. Entre autres, pour «rédiger des conventions de développement entre les entrepreneurs et la Ville et des expropriations de parcs industriels».


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.