Actualités

Dossier du bruit : Silence Saint-Lambert présente ses demandes

Dossier du bruit : Silence Saint-Lambert présente ses demandes
Courtoisie: Yell Magazine
Aimée Lemieux
le 28 juin à 13:02

Rencontre d’information au sujet de la gestion du bruit au parc Jean-Drapeau : l’OBNL Silence Saint-Lambert adresse quatre demandes à la Ville de Montréal ainsi qu’à l’administration du maire Pierre Brodeur, le bruit étant devenu « intolérable » depuis les 20 dernières années.

 

La rencontre citoyenne doit se tenir en soirée, le jeudi 28 juin, et à cette occasion, Silence Saint-Lambert a la ferme intention de demander aux deux instances municipales que le bruit soit « instantanément » réduit à 60 dBA.

 

Pour y parvenir, l’OBNL « encourage » la mise en place de différentes mesures d’atténuation sonores, comme réorienter le nouvel amphithéâtre du parc Jean-Drapeau vers le pont Jacques-Cartier. Les plans actuels prévoient plutôt qu’il est en direction de Saint-Lambert.

 

Concernant les travaux de construction de ce nouvel amphithéâtre, Silence Saint-Lambert demande qu’ils soient suspendus, du moins le temps qu’un certificat d’autorisation en matière de pollution sonore soit obtenu.

 

Au même titre que les crédits carbone, l’OBNL propose des crédits « bruits ». Le parc Jean-Drapeau pourrait disposer de 10 de ces crédits par année, à utiliser lorsque la pollution sonore va au-delà des limites permises. « Ces crédits bruits permettent tout à fait que les grands événements de la métropole se tiennent, comme Osheaga et la F1, mais garantissent en même temps un seuil maximal de nuisance », explique Christophe Malaterre, l’un des porte-paroles.

 

Par ailleurs, un accord durable entre les deux villes est demandé. En cas de non-respect de celui-ci, des pénalités financières « sévères » pourraient s’appliquer, propose Silence Saint-Lambert.

 

Rappelons que la rencontre citoyenne se tient au centre multifonctionnel, situé au 81, rue Hooper. Seront présents sur place le maire de Saint-Lambert, Pierre Brodeur, le maire de Verdun, Jean-François Parenteau et le directeur général du parc Jean-Drapeau, Ronald Cyr.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.