Actualités

Dévoilement de l’agrandissement du stationnement incitatif De Montarville

Dévoilement de l’agrandissement du stationnement incitatif De Montarville
Emilie Tremblay
le 11 juin à 16:05

Boucherville a dévoilé l’agrandissement du stationnement incitatif de De Montarville.

Celui-ci, situé au 260, boulevard De Montarville comprend 231 stationnements supplémentaires, 2 bornes de recharge pour les voitures électriques, et 8 cases pour les motocyclettes. Un support à vélo a aussi été intégré au stationnement, ainsi qu’un abri et une station de réparation de bicyclettes.

Le coût total du projet s’élève à 4 964 450 $. Un montant de 3 240 450 $ provient des gouvernements du Canada et du Québec, 750 000 $ de La Fédération canadienne des municipalités, par l’entremise de son programme Fonds municipal vert, et 974 000 $ ont été assumés par la Ville de Boucherville.

Selon le maire de Boucherville, Jean Martel, cette construction n’aurait jamais été possible sans la réfection du pont-tunnel Louis-Hyppolite-La Fontaine. « Initialement, ce n’était pas l’enthousiasme à laquelle je m’attendais de la part du ministère des Transports du Québec et du Réseau de transport de Longueuil (RTL) mais ça n’a pas été long que les gens ont pris conscience de l’imminence des travaux dans le pont-tunnel. Ils ont compris la nécessité de faire ce stationnement. »

Deux nouvelles lignes d’autobus ont aussi été ajoutées en prévision des travaux dans le pont-tunnel. La première, la 161, est déjà fonctionnelle. Elle part pour l’instant du stationnement incitatif De Mortagne pour se rendre à Montréal, mais changera son parcours pendant les travaux pour passer par le stationnement incitatif De Montarville. La deuxième ligne fera l’aller-retour entre la station de métro Radisson et le stationnement incitatif De Montarville.

La Ville souligne que le nouveau stationnement incitatif a été construit à l’aide de principes écoresponsables. L’éclairage extérieur limite la pollution lumineuse et la surface nivelée de pavé uni permet l’écoulement de l’eau vers des fosses aménagées, le tout réduisant de 80 % le rejet des eaux pluviales dans les égouts.

Si de nombreux arbres ont dû être rasés pour faire place au stationnement, 1 110 nouveaux arbustes, 3180 nouvelles vivaces et 114 nouveaux arbres ont été plantés et une zone contenant des arbres matures a été conservée.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.