Actualités

Deux premières pelletées de terre à Saint-Constant

Deux premières pelletées de terre à Saint-Constant
Emilie Tremblay
le 13 mai à 17:00

La Ville de Saint-Constant a effectué deux premières pelletées de terre lundi pour officialiser le début des travaux du futur Centre aquatique au parc Lafarge et du Centre municipal à la Base de plein air.

Ces deux nouveaux bâtiments viendront remplacer des infrastructures en fin de vie datant des années 1980, qui, selon le maire de Saint-Constant, Jean-Claude Boyer, ne conviennent plus à sa ville qui franchira bientôt les 30 000 habitants.

Les coûts pour le Centre municipal grimpent à 9,8 M$, dont le tiers est financé par le gouvernement du Québec, le tiers par le gouvernement du Canada et le dernier tiers par la Ville.

Le Centre aquatique est quant à lui une nouveauté, un projet dans la mire des Constantins depuis plus de 30 ans et qui a pu être réalisé grâce aux contributions gouvernementales. Les coûts sont évalués à 13,8 M$.  Celui-ci comprendra 10 corridors de nage, une pataugeoire avec des jeux d’eau et des glissades, un bain thérapeutique et une salle multifonctionnelle. M. Boyer a également expliqué que les vestiaires seraient mixtes, pour faciliter l’accès aux familles.

Avec l’ampleur du Centre aquatique, le maire espère attirer des compétitions nationales et provinciales. « L’intérêt c’est de maximiser l’utilisation du Centre Aquatique à sa pleine capacité. On évite les temps morts, même si je ne pense pas qu’il y en ait beaucoup, puisqu’il y a un besoin important d’accès aux piscines, autant à Saint-Constant que dans les villes avoisinantes. »

L’accès au Centre sera possible grâce à un pont de la route 132, pour éviter le passage de nombreuses voitures dans les rues locales. L’ouverture est prévue à l’été 2020.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.