Actualités

Deux mois de grève chez Ciment Lafarge : les négociations dans une impasse

Deux mois de grève chez Ciment Lafarge : les négociations dans une impasse
Pascal
le 16 avril à 19:30

Les quelque 90 travailleurs de l’usine Ciment Lafarge, à Saint-Constant, sont toujours en grève, et ce, plus de deux mois après l’apparition des premières lignes de piquetage.

Le régime de retraite est au centre des négociations. Selon le syndicat des Métallos, les employés luttent pour que les travailleurs qui seront embauchés après la signature de la prochaine convention collective aient droit à un régime de retraite à prestation déterminée.

Toujours selon le Syndicat, les négociations sont maintenant dans une impasse et n’avancent pas.

Les employés de Saint-Constant ont d’ailleurs reçu l’appui financier et moral de plusieurs sections locales à travers le Canada, dont un don de plus de 40 000 $ obtenu récemment.

Par ailleurs, quelques centaines de travailleurs ont manifesté au centre-ville de Montréal la semaine dernière pour s’opposer à ce que les syndicats appellent les «clauses de disparité de traitement dans les régimes de retraite».

«Nos membres chez Ciment Lafarge à Saint-Constant se battent contre ça depuis deux mois maintenant. C'est immoral comme proposition, ça devrait être interdit de créer deux catégories de travail», avait alors déclaré le directeur des Métallos, Alain Croteau.

Le syndicat soutient que le régime de retraite des travailleurs de Ciment Lafarge n’est pas déficitaire.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.