Actualités

Des services de santé mentale pour aider les vétérans à Longueuil

Des services de santé mentale pour aider les vétérans à Longueuil
Aimée Lemieux
le 06 août à 16:00

Un nouveau point de service pour traiter les traumatismes liés au stress opérationnel (TSO), qui s’adresse aux vétérans et à leur famille, a été inauguré lundi à Longueuil. Ces soins permettront de répondre à la « demande accrue » dans la région métropolitaine.

 

« Lorsqu’un vétéran a besoin d’aide, l’accès en temps opportun aux services de santé mentale est primordial », peut-on lire dans le communiqué émis par Anciens Combattants Canada, le ministère qui finance ce nouveau point de service satellite.

 

Présent pour l'inauguration, le ministre de la Santé Gaétan Barrette a souligné que « les vétérans méritent toute notre reconnaissance et méritent tout autant d’obtenir le soutien dont ils ont besoin lorsqu’ils sont affectés par un TSO ».

 

L’établissement, un « environnement professionnel », composé d’intervenants « spécialisés » pour aider les vétérans « à se rétablir », est exploité par le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Ouest-de-l’île-de-Montréal. Cinq cliniciens sont actuellement sur place, mais déjà on envisage d’« élargir » ce point de service si des besoins en ce sens se présentent.

 

Il existe onze cliniques pour les TSO dans tout le pays, notamment à Québec et à Ottawa.

 

Les TSO sont définis comme étant « tout problème psychologique persistant découlant de l’exercice des fonctions opérationnelles dans les Forces armées canadiennes (FAC) ou la Gendarmerie royale du Canada (GRC) ».


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.