Actualités

Dénonciation des crimes sexuels: pas plus d'appels au SPAL

Dénonciation des crimes sexuels: pas plus d'appels au SPAL
Aimée Lemieux
le 23 octobre à 13:38

Dans la foulée de la vague de dénonciations de crimes sexuels, le Service de police de l’agglomération de Longueuil indique qu’il n’y a pas eu «plus d’appels qu’à l’habitude» depuis la dernière semaine.

 

Si le mouvement n’a pas forcément trouvé écho sur le territoire desservi par le SPAL, le corps policier invite néanmoins «toutes les victimes à se présenter dans un poste ou à appeler le 911 immédiatement».

 

Le Service de police de l’agglomération de Longueuil a une équipe d’enquêteurs affectée entièrement à la lutte aux crimes à caractère sexuel. Elle est composée de douze policiers.

 

Un service convoité à Montréal

 

Après les affaires Salvail et Rozon, le Service de police de la Ville de Montréal a mis en place une ligne téléphonique spéciale afin que les victimes d’agressions sexuelles puissent communiquer plus facilement avec les policiers.

 

Près de 250 appels ont été reçus depuis jeudi dernier, selon les informations de La Presse.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.