Actualités

Démolition de l’Îlot Natrel à Saint-Bruno

Démolition de l’Îlot Natrel à Saint-Bruno
Juliette Poireau
le 12 mars à 13:00

Le conseil municipal de la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville a autorisé la démolition de l’Îlot Natrel dès l’hiver prochain.

La durée des travaux est estimée entre quatre et six semaines, selon les conditions climatiques.

Cette décision s’est prise en raison de la détérioration des bâtiments et de leurs composantes qui rendaient le site à risque de possibles incendies et méfaits. Le choix de la saison froide pour la démolition permettrait de réduire la pollution sonore et l’émission de poussière.

Une décontamination et la relocalisation des infrastructures souterraines suivront la destruction en vue de la construction d’un nouveau projet domiciliaire, adopté à majorité par le conseil municipal.

La Ville de Saint-Bruno s’est assurée que les travaux s’effectueront en tout respect de l’environnement. Par exemple, la récupération partielle des matériaux et leur réutilisation sur le nouveau site sont prévues. De plus, un bâtiment d’environ 500 mètres carrés sera démantelé et relocalisé dans le but de lui donner une deuxième vie.

Concernant le service routier, la Ville veille à l’application de la politique Coupez le moteur pour le parc de camions en attente sur le chantier. Cette politique tend à l’arrêt du moteur lorsque les véhicules ne sont pas en déplacements. Et puis, un plan de signalisation routière et de circulation des camions a été mis en place dans le but de minimiser toute incidence sur le système routier du territoire.

Le nouveau projet résidentiel a été soumis au comité consultatif d’urbanisme (CCU), qui a évalué sa conformité suivant les objectifs et critères du règlement relatif aux plans d’implantation et d’intégration architecturale (PPIA) et à ceux du règlement relatif aux usages conditionnels.

Rappelons que l’usine d’activités laitières a mis la clef sous la porte il y a près de quatre ans en raison de besoins d’investissements trop élevés pour sa modernisation. Le site demeure vacant depuis le démantèlement de l’usine, le 13 décembre 2017.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.