Actualités

COVID-19 RIVE-SUD : Xavier Barsalou-Duval demande un ajustement de la PCU pour les étudiants

COVID-19 RIVE-SUD : Xavier Barsalou-Duval demande un ajustement de la PCU pour les étudiants
Xavier Barsalou-Duval, député de Pierre-Boucher—Les Patriotes—Verchères
Juliette Poireau
le 29 avril à 14:00

La semaine dernière, le gouvernement du Canada a annoncé la mise en place de la prestation canadienne d’urgence (PCU) pour les étudiants afin de les aider à passer à travers la crise actuelle de COVID-19. Toutefois, le député de Pierre-Boucher—Les Patriotes—Verchères, Xavier Barsalou-Duval, craint une pénurie des jeunes travailleurs pour les emplois d’été.

Le projet de loi sera déposé cet après-midi, le mercredi 29 avril.

Le député bloquiste croit que le gouvernement fédéral devrait apporter des changements à ce programme dans le but d’encourager davantage les étudiants à aller travailler.

La prestation d’urgence pour les étudiants est une aide financière de 1 250 $ par mois pour les étudiants de niveau postsecondaire qui peinent à subvenir à leurs besoins et qui auront du mal à trouver un emploi après la fin de l’année scolaire.

Xavier Barsalou-Duval affirme que de « nombreux employeurs ont déjà exprimé leurs craintes de voir les étudiants bouder les emplois d’été et plutôt décider de rester à la maison » avec l’aide financière du gouvernement. Il réitère néanmoins le besoin financier des étudiants, mais aimerait ajuster le tir pour les encourager à aller travailler.

« Le Bloc Québécois a déposé une motion à la Chambre des communes demandant que le gouvernement module le montant de la PCU pour les étudiants de manière qu’elle incite à l’emploi en toutes circonstances », a déclaré Xavier Barsalou-Duval par voie de communiqué.

Selon ce que propose le parti, la prestation d’urgence des étudiants diminuerait de 50 cents par dollar gagné au-delà de 1 000 $ dans un même mois. Ainsi, les jeunes travailleurs ne seraient pas portés à refuser une offre d’emploi par crainte de perdre la PCU.

« Il s’agit d’une approche gagnant-gagnant. C’est plus payant pour ceux qui font le choix de travailler et c’est moins dispendieux pour l’État qui récupère des sommes à mesure que la personne augmente ses revenus », détaille le député bloquiste.

Une solution pour tous les travailleurs

« Cette formule devrait s’étendre à l’ensemble des travailleurs », pense M. Barsalou-Duval. Actuellement, les travailleurs perdent la totalité des 2 000 $ de la PCU dès qu’ils touchent un revenu dépassant 1 000 $ par mois. Pour lui, « un retour à la normale et à une reprise économique réussie » dépend de la stimulation des citoyens à retourner sur le marché du travail.

Et les aînés ?

Xavier Barsalou-Duval s’est également exprimé sur la situation des personnes âgées du pays. Pour lui, les aides gouvernementales annoncées pour les travailleurs et les étudiants « illustrent à quel point les pensions de vieillesse sont insuffisantes ». En effet, la pension de sécurité de vieillesse est actuellement de 613 $ par mois, soit plus de deux fois moins que ce que propose le Canada avec la PCU.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.