Actualités

COVID-19 RIVE-SUD : Une rentrée en mode hybride au cégep Édouard-Montpetit et à l’ÉNA

COVID-19 RIVE-SUD : Une rentrée en mode hybride au cégep Édouard-Montpetit et à l’ÉNA
Juliette Poireau
le 22 mai à 08:50

En raison de la pandémie de COVID-19, le cégep Édouard-Montpetit et l’École nationale d’aérotechnique (ÉNA) ont revu leurs méthodes d’apprentissage pour permettre aux élèves de finir leur année scolaire grâce à des cours à distance. En prévision de la rentrée scolaire en août prochain, les établissements offriront un enseignement en mode hybride.

En effet, la session d’automne se fera en mode hybride, c’est-à-dire que la majorité des cours s’effectueront à distance, mais que certaines activités pédagogiques pourraient avoir lieu. « On veut être prêt, la rentrée scolaire arrive vite, et les professeurs sont déjà en train de composer leurs plans de cours », explique Sylvain Lambert, directeur général du cégep Édouard-Montpetit.

Tout en respectant les directives de la Direction de la santé publique, seules des activités planifiées et autorisées pourront être présentées.

D’ailleurs, les deux établissements scolaires travaillent actuellement à identifier les cours qui nécessiteront la présence des étudiants sur les campus. Bien entendu, toutes les mesures sanitaires seront respectées pour assurer la sécurité des enseignants et des élèves. « On est en train de voir cours par cours, mais ceux en laboratoire par exemple pourraient en faire partie », développe M. Lambert.

Également, le directeur souhaite des évaluations en présentielles pour limiter au mieux le plagiat.

Advenant un retour à la normale plus tôt que prévu, les activités pourraient reprendre de manière plus traditionnelle. Néanmoins, la date de la rentrée reste inchangée, et est attendue pour le lundi 24 août.

Les nouveaux élèves seront accueillis le plus adéquatement possible, même de façon virtuelle. D’ailleurs, dans la continuité de la vie étudiante en ligne, les agendas de l’année prochaine se transforment en l’application CEM-ÉNA. Les agendas imprimés ne sont plus, et les élèves pourront personnaliser leur profil selon leurs préférences et leur horaire, tout en participant à la préservation de l’environnement avec une nette réduction de l’utilisation de papier.

« On pense à faire des rencontres directes, avec chacun des nouveaux élèves », détaille M. Lambert.

Une fin de session réussie, malgré la situation

L’année scolaire 2019-2020 prend fin dans deux semaines, le 5 juin pour le secteur régulier.

Rappelons que depuis le 16 avril, tous les élèves du cégep Édouard-Montpetit et de l’ÉNA ont repris les cours de manière numérique. Selon ce que rapporte M. Lambert, les étudiants se sont prêtés au jeu afin de réussir leur année scolaire. « On a remarqué une forte discipline », souligne-t-il.

Toutefois, le bilan de participation, et, au contraire, du décrochage scolaire devrait voir le jour plus tard après la fin de l’année scolaire. Les chiffres ne sont alors pas encore connus.

« On est également entrain de produire un sondage pour comprendre les besoins des élèves et leurs préoccupations face à leurs semaines de cours à distance », ajoute Sylvain Lambert.  

Tous les services aux étudiants ont toujours été maintenus, même à distance, afin de les accompagner et de les soutenir dans leur poursuite scolaire, notamment les services adaptés, psychologiques ou d’orientation par exemple. D’ailleurs, ces services resteront disponibles en tout temps durant la prochaine année scolaire.

« La vie étudiante va demeurer, même si ça doit se faire de façon virtuelle », conclut le directeur général.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.