Actualités

COVID-19 RIVE-SUD : Les bureaux de députés et députées rouvrent graduellement leurs portes au public

COVID-19 RIVE-SUD : Les bureaux de députés et députées rouvrent graduellement leurs portes au public
Juliette Poireau
le 02 juin à 11:00

En raison de la pandémie de COVID-19 et du confinement général obligatoire, les députés et le personnel travaillaient de la maison et les bureaux restaient fermés. Néanmoins, les députés et leur équipe ont continué de travailler sept jours sur sept afin de répondre aux besoins des citoyens en ce contexte difficile.

Le bureau de la députée provinciale de Marie-Victorin, Catherine Fournier, a de nouveau rouvert ses portes hier, lundi 1er juin. Cependant, l’équipe encourage fortement la population à ne pas se présenter directement, mais de continuer à utiliser le téléphone ou les courriels, comme depuis le début de la pandémie.

Actuellement, un attaché seulement par jour est présent au bureau en personne. « Nous sommes une équipe de cinq, et nous avons chacun une journée à passer au bureau, ce qui nous permet d’avoir toujours quelqu’un pour répondre en temps réel aux citoyens », détaille Louis-Philip Prévost, attaché de presse de Catherine Fournier. Le reste du temps, tout continue de se dérouler en télétravail. Ainsi, du lundi au jeudi, un employé sera présent au bureau.

Députés fédéraux

Le député bloquiste de Montarville, Stéphane Bergeron, a annoncé la réouverture physique de son bureau pour le lundi 1er juin, en raison des procédures de déconfinement progressif du gouvernement québécois. « Bien qu’on recommande toujours aux gens, lorsque possible, de communiquer avec le bureau de circonscription par téléphone, au 450 922-BLOC (2562), ou par courriel, à Stephane.Bergeron@parl.gc.ca, il sera désormais possible, pour les citoyennes et les citoyens, de s’y présenter en personne », soutient-il par voie de communiqué. Pour assurer la protection du personnel et des visiteurs, le port d’un couvre-visage sera obligatoire pour rentrer dans l'établissement, en plus de devoir se désinfecter les mains en entrant. Des plexiglas ont été installés, et la distanciation physique de deux mètres devra être respectée. Le député rappelle qu’il est « préférable de prendre rendez-vous. »

Les locaux de circonscription du chef du Bloc Québécois et député de Beloeil-Chambly, Yves-François Blanchet, sont restés ouverts pour les employés et sur rendez-vous seulement pour la population durant la pandémie. Depuis hier, le bureau est de nouveau accessible aux citoyens. Néanmoins, de l’affichage détaillé y est présenté, des masques et du gel désinfectant sont à la disposition des visiteurs, et le personnel doit impérativement porter un couvre-visage lors d'une rencontre avec un citoyen. « Les dispositions sont prises pour assurer la sécurité de tous », conclut Christian Picard, directeur du bureau de circonscription de Yves-François Blanchet.

Les citoyens de la circonscription Pierre-Boucher—Les Patriotes—Verchères n’ont toujours pas accès au bureau du député bloquiste Xavier Barsalou-Duval : « Nous continuons comme nous avons fait tout au long de la crise sanitaire, c’est-à-dire en communiquant par téléphone, par courriel, par messenger, par zoom, etc. », explique l’attachée de presse Carole Audet. Les employés y travaillent toutefois, en respectant toutes les consignes d'hygiène. Si une personne doit remettre un document au bureau, celui-ci peut être déposé à l'entrée. L’équipe vient de commander des plexiglas et pense rouvrir les portes au public dès la semaine prochaine, pour un maximum d’un citoyen à la fois. Carole Audet rappelle que « le député assiste à quelques événements virtuels organisés par les organismes communautaires et les entreprises », comme des assemblées générales, des fêtes, des tables de concertations, etc.

Le bureau d’Alexandra Mendès, la députée libérale de Brossard–Saint-Lambert n’est pas encore accessible à la population. L’équipe est en attente des équipements de protection, tels des masques pour les employés et à distribuer, des plexiglas, du désinfectant, etc. Bien entendu, toute l’équipe travaille actuellement à distance, comme depuis le début de la pandémie en répondant aux citoyens par téléphone ou par courriel. Présentement, le bureau est en train d’être reconfiguré pour respecter la distance physique dans un endroit restreint, et assurer la sécurité de tous. Il n’y a pas encore de date officielle de réouverture, et l’équipe pense à différentes façons pour accueillir de nouveau la population en personne, sûrement par prise de rendez-vous.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.